Search
vendredi 1 juillet 2016
  • :
  • :

Gérardmer – François Vannson sur les pistes.

image_pdfimage_print

01

C’est bien la première fois qu’on retrouve sur des pistes de ski un président du Conseil Départemental des Vosges  ( ex général et c’est bien pareil). Pour la circonstance, c’est à dire les 23ème édition des « slalomiades » des fonctionnaires territoriaux organisée à Gérardmer et La Bresse par le CD88,  c’est François Vannson qui s’y colle.  On sait par définition que les hommes politiques savent louvoyer, mais pas forcément godiller et slalomer. Et pourtant, le député de la 3ème circonscription a bel et bien ouvert le slalom  faisant admirer son style et sa technique.  » Bon il me manque la condition physique » commente  avec simplicité François Vannson une fois son parcours terminé  » mais je pense en avoir surpris plus d’un et j’attends mon temps avec intérêt ».

Les résultats sont donnés ce soir, avec à l’appui, une réception de tout le petit monde venu des quatre coins de la France : un peu plus d’une centaine de personnes mise sous la houlette d’un accueil  chaleureux du personnel du CD88.

Et François Vannson de poursuivre  » c’est un week-end sympa qui permet d’entretenir l’esprit de corps et d’échanger les expériences…mais aussi de faire connaitre les Vosges. A ce propos, je suis heureux de découvrir le télésiège débrayable sur place et surtout skis aux pieds. Le Conseil Départemental a d’ailleurs participé à son financement à hauteur de 300 000 € ».

Coté piste, François Vannson, élu de la  montagne,  a également pris la machine à remonter le temps se rappelant  ses premières descentes du coté de Ventron avec le Ski Club du Ménil-Thillot. «  J’ai connu très tôt la famille Leduc, Jean Paul notamment « ‘concède le président du CD88″ mais aussi les sœurs Valroff. J’ai toujours adoré le ski,  j’ai même fait un peu de compétition en UNSS. Modestement et avec  un peu plus de moyen, j’aurais pu me destiner à une carrière comme celle de moniteur : je suis d’ailleurs très proche d’eux.  Par contre, il y a quelques années pour le plaisir et avec un réel amusement,  j’ai passé mon chamois de bronze et je suis titulaire de la flèche d’argent ».

Ouvreur  de choix, François Vannson a partagé les pistes avec la foule des grands jours à la Mauselaine et jusqu’à engorger le nouveau téléski. Au regard de cette affluence record, on ne voit pas comment le domaine de ski alpin aurait pu résister à la demande actuelle et future sans l’installation du nouveau matériel. Celui ci prouvera toute son utilité à partir du 6 février prochain, date des premières vacances scolaires.

02




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *