Search
vendredi 29 juillet 2016
  • :
  • :

Plainfaing – L’orgue de Cavaillé-Coll-Mutin en rénovation.

image_pdfimage_print

Rénovation_Orgue_Plainfaing_01

C’est en 1900 que l’orgue Cavaillé-Coll-Mutin est venu s’installer durablement à l’étage de l’église Saint-Nicolas de Plainfaing. Alors que le curé de l’époque songeait à remplacer l’orgue Grossir, madame Géliot, veuve d’un industriel dirigeant un groupement d’usines textiles dans la vallée, commanda de sa propre initiative un orgue à la célèbre maison Cavaillé-Coll, alors dirigée depuis 2 ans par Charles Mutin. Sorti des ateliers parisiens quelques mois plus tard, il a été inauguré le 9 dimanche 1900, tandis que l’ancien orgue Grossir fut quant à lui transféré à Hadal, où il se trouve toujours. Fréquemment sollicité depuis bientôt 116 ans, l’imposant instrument de l’église plainfinoise a été entrenu et rénové à plusieurs reprises.

Rénovation_Orgue_Plainfaing_02

A ce propos, une partie de l’orgue va prochainement – et temporairement – quitter la petite commune de la vallée de la Haute-Meurthe, afin d’être restaurée par Jean-Christian Guerrier, facteur d’orgue originaire du Haut-Rhin. Effectuant également une partie de la restauration sur place, ce dernier procédera ensuite à la ré-harmonisation de l’instrument. « Bien qu’il ne soit pas classé à ce jour – alors qu’il pourrait l’être – j’oeuvrerai à sa restauration comme s’il l’était » précise l’artisan spécialisé dans la fabrication et l’entretien d’orgues, présent ce mardi à Plainfaing aux côtés du maire Patrick Lalevée, d’enfants des 2 écoles primaires de la commune et de représentants de l’association paroissiale Saint-Nicolas, grâce à qui la restauration fut financièrement possible. Cette visite dans les Vosges fut aussi l’occasion pour lui de présenter aux jeunes élèves les caractéristiques et différents éléments composant l’orgue, dont les travaux de rénovation seront terminés d’ici l’automne prochain.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *