Search
vendredi 24 nov 2017
  • :
  • :

SELIA et l’AAPPMA déodatienne ont renouvelé leur partenariat.

Partenariat_Selia_AAPPMA_01

Créée en 1935 mais portant son nom actuel depuis 2011 SELIA – Sauvegarde de l’Enfance Lien Insertion Accompagnement – oeuvre en faveur des mineurs ou de jeunes majeurs séparés de milieu familial. En leur permettant de trouver des conditions d’hébergement, d’encadrement et de formation, l’association contribue à leur développement ainsi qu’à leur réussite personnelle, et ce tout en favorisant leur accession à l’autonomie. Installée depuis 2010 sur les hauteurs déodatiennes, sur le site de l’ancien préventorium Abel-Ferry, la structure actuellement présidée par Emmanuel Laurent et dirigée par Stéphanie Sponne accueille 12 enfants âgés de 3 à 12 ans et 30 adolescents, dont 20 d’entre eux en internat.

En activité, ces adolescents sont pour la plupart scolarisés au sein des collèges et lycées du secteur, ou bénéficient de mesures spécifiques d’accompagnement. Cependant, pour certains d’entre eux, compte tenu de leurs profils – victimes de traumatismes graves, souffrant de troubles de la personnalité, s’inscrivant dans une errance tant sociale que psychique – l’insertion scolaire et professionnelle n’est pas envisageable dans l’immédiat. De fait, 2 éducateurs de l’internat sont détachés pour prendre en charge ces jeunes lors d’un atelier périscolaire et un atelier technique, afin de leur permettre de retrouver un rythme de vie adapté et les remobiliser progressivement vers un projet d’insertion, à la fois professionnel et social.

C’est dans ce cadre que depuis maintenant 10 ans, SELIA s’est associée avec l’AAPPMA déodatienne – Association Agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques – pour que des adolescents puissent découvrir la pêche. A l’iniative de Toufirque Benndjaï, moniteur adjoint d’animation, ce partenariat a été renouvelé pour l’année 2016. Et c’est cet après-midi que les 2 parties impliquées ont signé une nouvelle convention, dont les modalités diffèrent cependant quelque peu des précédentes. En échange de l’autorisation de pêcher gratuitement dans les différents étangs de l’association de pêche présidée par Michel Dorner, Yanis, Justine, Adam, Samuel et Tanguy s’engagent à travailler à l’entretien du site. Encadrés par Jean-Marc Urbès, enseignant technique chez SELIA, les jeunes devront notamment débroussailler une centaine de mètres de clôture avant de la démonter.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *