Search
vendredi 23 juin 2017
  • :
  • :

Le tennis couvert déodatien fait peau neuve.

image_pdfimage_print
Travaux_Tennis_Couvert_01

Ce samedi matin, la présidente du Tennis Club déodatien Anne Weisrock est venue constater l’avancement des travaux du tennis couvert avec le maire David Valence ainsi que les adjoints Patrick Zanchetta et Nicolas Blosse.

Avec environ 420 licenciés, le Tennis Club déodatien est l’un des plus importants club sportif de la ville. Il se distingue également par ses excellents résultats, puisqu’il n’est ni plus ni moins que le meilleur club de tennis des Vosges. Jusqu’il y a peu, la seule ombre au tableau de la dynamique association sportive présidée par Anne Weisrock était son tennis couvert. Ne répondant plus aux normes actuelles, l’imposant bâtiment d’une surface couverte de 3700 m² était entre autres très mal isolé, ce qui posait notamment problème lors des périodes hivernales. Mais cela sera prochainement de l’histoire ancienne, car depuis le 17 août dernier, d’importants travaux ont été engagés par la Municipalité. Représentant une enveloppe de 769 000 euros, parmi lesquels 12 000 euros proviennent de la Ligue de tennis de Lorraine, ce chantier représente le premier projet d’investissement d’envergure mené par l’actuelle équipe municipale, avant celui du futur parc de la rive gauche.

Majoritairement effectués par des entreprises privées locales, ces travaux ont aussi nécessité l’intervention des différents services du Centre Technique Municipal, avec 132 000 euros réalisés en régie. Ils consistent en une réfection de la toiture, une nouvelle isolation et un désamiantage du bâtiment – qui se composait en partie de fibro-ciment – le remplacement de l’éclairage avec l’installation de lampes à LEDs, de même qu’une mise aux normes en matière d’accessibilité et d’électricité. De plus, les vestiaires seront entièrement refaits et 32 panneaux photo-voltaïques seront installés sur le toit, sachant qu’une partie des 9000 kWh produits seront revendus à EDF.

Les locaux rénovés accueilleront également une salle dédiée au squash, qui sera quant à elle financée par le club de tennis. Bientôt terminé, le chantier sera toutefois livré 4 semaines plus tard que la date originellement prévue, la faute à des malfaçons. Prises en charge par les assurances, elles incluent des infiltrations d’eau ainsi qu’une dégradation des terrains, dont les résines devront de fait être prochainement poncées. En attendant la fin des travaux et la ré-ouverture des courts, que la présidente espère pouvoir être possible au début du mois de mars prochain, les tennismen et tenniswomen déodatiens s’entraînent dans une salle du collège Sainte-Marie, louée pour l’occasion.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *