Search
mardi 26 sept 2017
  • :
  • :

Voeux du maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence : « 2016 sera une année décisive, pour Saint-Dié-des-Vosges, l’intercommunalité et la région ».

Voeux_David_Valence_2016_05

« La présentation des voeux est chaque année un exercice redoutable ». C’est en ces mots que le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence débuta son allocution annuelle, après une introduction musicale opérée par l’orchestre symphonique municipal dirigé par David Hurpeau, et après les traditionnelles salutations. Prononcée au sein d’un Espace François-Mitterrand comble pour l’occasion, cette présentation des voeux pour l’année 2016 s’est déroulée en présence de nombreux élus – de la Ville, de l’intercommunalité, du département et de la région – officiels et forces vives de la ville, tels que des représentants d’associations et des entrepreneurs. La seconde depuis son arrivée à la fonction de premier magistrat déodatien, en avril 2014, elle revêtait naturellement une forme différente de l’an passé, puisque le contexte est lui aussi différent.

Beaucoup d’événements se sont en effet passés lors des 12 derniers mois. Parmi les plus marquants, on retiendra les terribles attentats ayant secoué la France à 2 reprises, en janvier et en novembre. On retiendra également la tenue de 2 élections, avec respectivement des élections départementales en mars, puis des élections régionales en décembre, au terme desquelles David Valence a été élu conseiller régional sur la liste « Unissons nos énergies » emmenée par Philippe Richert. Plus localement, 2015 fut la première année pleine de l’actuelle équipe municipale depuis son arrivée aux affaires. « Voilà bientôt 2 ans que nous sommes au service des Déodatiens. Servir le bien commun est notre passion. Nous devons suivre notre ligne de conduite et rester à l’écoute. Oui nous avons bien appris depuis bientôt 2 ans. Nous avons appris à ne pas nous laisser dérober le pouvoir, mais nous avons aussi appris qu’il faut savoir regarder au-delà des murs pour apprendre des autres » a assuré David Valence. « En 2015, notre légitimité a été éprouvée » a t-il poursuivi, en référence notamment aux – bons – résultats électoraux enregistrés à Saint-Dié-des-Vosges par les candidats d’union de la Droite lors des 2 élections précitées.

David Valence revint ensuite sur 2 dates qui, de son point de vue, constituent les « les moments clés de l’année 2015 ». Le 21 mars tout d’abord, « lorsqu’a été signée la paix scolaire à Saint-Dié-des-Vosges, mettant fin à un long conflit entre la Municipalité et les écoles privées de la ville, maternelles et primaires ». Le 23 octobre ensuite, jour où s’est tenue la réunion de la Commission Départementale Intercommunale, durant laquelle a été présenté le Schéma Départemental de Coopération Intercommunal, document fondateur quant à la future Communauté d’Agglomération. « Aujourd’hui, la Communauté de Communes de Saint-Dié-des-Vosges est saine financièrement » a t-il rappelé, tout en ne manquant pas de préciser que « depuis les dernières élections municipales, nous n’avons pas cherché à nous décharger sur les autres 8 autres communes qui la composent ». En se tournant vers la nouvelle année, « une année décisive, pour Saint-Dié-des-Vosges, l’intercommunalité ou la région, une année où nous ne serons à nouveau pas dans l’abstrait mais dans le quotidien », le maire énonça les principaux enjeux déodatiens pour 2016. Comme en l’an passé, l’objectif principal sera d’oeuvrer au redressement financier de la ville, toujours en poursuivant son désendettement et toujours selon les préconisations du cabinet Delouatte. La proximité et l’écoute des habitants sera l’un des autres objectifs poursuivi durant cette année, de même que l’amélioration de la qualité de vie et de l’attractivité de la ville.

A ce propos et concrètement, un nouveau parc sera créé sur la rive gauche, à l’emplacement de l’ancienne piscine municipale. Cette création sera accompagnée de celle d’un giratoire à proximité de ce nouvel espace vert. « l’été en grand » animera à nouveau – et pour une seconde fois – les 3 mois estivaux, tandis que le Festival International Géographie sera quant à lui maintenu, avec une 27ème édition qui se voudra encore plus populaire que les précédentes. L’année 2016 verra aussi une baisse des tarifs du centre aqualudique AquaNova America, et ce pour l’ensemble des habitants de la Communauté de Communes, le lancement du grand projet de médiathèque intercommunale ou le début des travaux d’un nouveau cinéma, un projet privé. « En 2016, j’oeuvrerai à la baisse des tarifs du tunnel Maurice-Lemaire » a t-il également assuré. Il s’est ensuite penché sur la Communauté de Communes déodatienne, où « il n’y aura pas de hausse de la fiscalité des ménages en 2016 », et n’oublia pas de mentionner la future Communauté d’Agglomération, qui « permettra de peser pour les habitants ».

Avant de conclure sa longue prise de parole, le premier magistrat évoqua la nouvelle Grande Région, qui rassemble 5195 communes pour plus de 5 millions d’habitants. « Tout est à écrire pour cette région, pour laquelle un travail considérable est à effectuer, ne serait-ce qu’en termes de transports ». Enfin, et comme lors de ses premiers voeux, David Valence a une nouvelle fois tenu à tordre le cou aux rumeurs à son sujet. Il n’était cette fois-ci pas question de sa vie personnelle, mais de sa récente décision de démissionner de la présidence du Pays de la Déodatie. « J’aime faire pleinement ce que je fais. Avec le sentiment du devoir accompli, j’ai pris la décision de démissionner de la présidence du Pays de la Déodatie, mais je reste au conseil syndical. Je ne quitte pas la Déodatie. Je suis là et bien là. » a t-il répondu, avant de finalement ajouter qu’à travers ces voeux, « nous tournons la page d’une année douloureuse et tourmentée ». Des voeux qui se sont conclus autour du traditionnel verre de l’amitié.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *