Search
mercredi 24 mai 2017
  • :
  • :

Emouvant et poétique réveil à la vie à La Nef.

image_pdfimage_print

Spectacle_Le_Réveil_03

« Dans sa cabane-atelier faite de bric et de broc, une femme remplit immuablement des tubes. Son rituel est rythmé par son coucou-garde fou. Le « métro boulot dodo » est arrivé à son apogée. A quoi veut-elle échapper ? Rien ne semble pouvoir briser le cycle de cet enfermement, et pourtant… » Ces quelques phrases, elles constituent le synopsis du spectacle de théâtre visuel – et par extension muet – « Le Réveil », actuellement présenté au plateau de La Nef. Ecrit et joué par Hélène Pirenne de la compagnie belge du « Théâtre du Sursaut », cette oeuvre de théâtre destinée aux petits comme aux grands mêle habilement le burlesque au mélodrame. Durant environ une heure, c’est par une approche à la fois lyrique et intimiste que « Le Réveil » présente au public la vie – ou plutôt la survie – monotone et réglée comme du papier à musique d’un personnage anonyme, qui au fil du spectacle est amené à remettre en question sa condition.

Spectacle_Le_Réveil_01

Car cet isolement dans lequel l’unique protagoniste s’est murée, c’est avant tout un repli, un refus. Tout change lorsqu’un élément déclencheur la contraint à se plonger dans ses souvenirs d’antan. Et d’obtenir les clés nécessaires pour sortir de ce carcan dans lequel elle s’était jusqu’alors emprisonnée. Après une première représentation ouverte au public hier après-midi, d’ici demain soir ce sont 332 jeunes écoliers des écoles primaires publiques déodatiennes qui assisteront à ce spectacle émouvant et poétique. Ce jeudi matin, ce sont les classes de CE2, CM1 et CM2 des écoles Paul-Elbel et Baldensperger qui ont ainsi découvert cet audacieux réveil à la vie.

J.J.

Spectacle_Le_Réveil_02

Spectacle_Le_Réveil_06

Spectacle_Le_Réveil_07




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *