Search
jeudi 24 août 2017
  • :
  • :

Espace Georges-Sadoul : le programme du mois de mars.

Bonjour_Affiche_01Ciné-enfants proposé par l’association « Art&Essai » au Cinéma Excelsior / Espace Georges-Sadoul

http://www.excelsior88.org

Bonjour – A partir de 8 ans

Réalisé par Yasujirô Ozu

Sortie : 12 janvier 1994 – Date de reprise 30 avril 2014 (1h34) Nationalité : Japonais – VOSTF

Avec Koji Shidara, Yoshiko Kuga, Keiji Sada

Dans une ville de la banlieue de Tokyo, la vie suit tranquillement son cours : les mères de famille s’occupent de leur intérieur tout en jalousant celui des autres, les pères se croisent au café du coin et s’inquiètent de leur retraite à venir, tandis que les fils passent leur temps à regarder la télévision chez un voisin jugé trop excentrique. Un soir, les jeunes Minaru et Isamu pressent leurs parents pour avoir leur propre poste de télévision, en vain : l’aîné se met alors en colère face à l’hypocrisie des adultes et décide de faire une « grève de la parole », aussitôt suivi par son jeune frère…

Lorsque Ozu réalise Bonjour en 1958, Truffaut est justement en train de tourner son mythique film Les 400 coups et Tati s’apprête à sortir son inoubliable Mon oncle. Or, les trois films questionnent le fossé des générations, l’insolence des enfants, ainsi que les conventions sociales et l’application du progrès dans la société. Cependant, si les 400 coups sort dès 1960 au Japon, il faudra attendre 2002 pour que le film de Mr Hulot apparaisse sur les grands écrans nippons. Quant à Bonjour, il ne sortira qu’en 1994 en France. Un chef d’œuvre sur l’enfance !

Yaida_Jardines_Ochoa_01Mercredi 9 mars à 14h et samedi 12 mars à 16h30 – Tarif unique : 3 euros.

Concert au profit des œuvres humanitaires du KIWANIS Club de Saint-Dié des Vosges

Musique cubaine

Yaida Jardines Ochoa

Pity Cabrera, piano – Rafael Paseiro, contrebasse – Irving Acao, saxophone – Inor Sotolongo, percussion – Arnaud Dolmen, batterie

De sa voix mélodieuse émergent des sentiments, un style fluide qui repose à la fois sur une force d’interprétation et une émotion communicative.

Accompagnée d’excellents musiciens, maîtrisant parfaitement toute la singularité de la musique cubaine, Yaida nous plonge, avec élégance, dans la richesse et la chaleur des rythmes colorés de ses racines qu’elle conjugue subtilement à des accents de jazz.

Mélangeant les trésors de sa culture à ses propres compositions, Yaida nous invite à partager un cocktail des plus savoureux, auquel nul de saura résister !

Samedi 12 mars 2016 à 20h30 à l’Espace Georges-Sadoul – Participation : 24 euros.

Billetterie par téléphone, au 03-29-56-14-09, et sur le réseau Ticketnet.fr

Marionnettes

Jeune public

Au voleur

Compagnie Jabron Rouge

Dès 3 ans – 40 minutes

Écriture, fabrication des marionnettes, jeu : Nathalie Roques Décors, scénographie : René Delcourt

Un homme a pris le porte-monnaie rouge dans la maison : au voleur ! La petite fille court à sa recherche, car le porte-monnaie est plein d’argent pour ses cadeaux d’anniversaire. Elle va rencontrer tour à tour un jeune homme, une marchande de bazar, une paysanne, un marin, une boulangère et un aviateur. Et elle va voyager tour à tour sur une mobylette, dans un triporteur, sur un tracteur, à bord d’un bateau, dans un fourgon et en avion. Et quand, enfin, la petite fille le retrouvera : surprise ! Marionnettiste depuis toujours, Nathalie Roques a travaillé dix ans au Théâtre du Fust, puis elle s’est tournée vers les spectacles pour jeune public. Elle est à présent responsable artistique de la Compagnie. Elle écrit les scénarios et fabrique les marionnettes. Elle manipule et interprète en soliste tous les personnages du spectacle. René Delcourt, scénographe, imagine et construit les castelets (décors) qui allient exigence esthétique et ingéniosité technique.

«Manipulatrice experte, la marionnettiste sait aussi trouver la voix juste. (…) superbe décor fourmillant de détails à la fois réalistes et burlesques, de mécanismes ingénieux..» L’Alsace

Mercredi 16 mars à 15h à La Nef

Plein tarif : 6 euros – Abonnés & Groupes + 10 personnes : 4 euros – Etudiants : 3 euros – Famille (parents et enfants de moins de 18ans) : 15 euros.

Billetterie par téléphone, au 03-29-56-14-09.

Soirée_Celtique_01

Soirée celtique festive

Toss’n Turn et The Moorings

1re partie : Toss’n Turn – Danses et musiques irlandaises – 45 minutes

Musique, chants, claquettes irlandaises Jacques Tribuiani (chant, électro-cistre, didgeridoo, percussion) – Tony Canton (violon, bodhrán, sampling) – Gaël Rutkowski (Uillean pipes) – Marion Poizat (claquettes irlandaises) – Sébastien Jacquemin (claquettes irlandaises)

Toss’n Turn ou la rencontre du trio Toss avec Marion et Sébastien, danseurs de claquettes irlandaises. Ils jaillissent sur scène ; sourires et complicité, chorégraphies rythmées et aériennes. L’ambiance s’échauffe, la machine s’emballe et le public en redemande. Un déchaînement sonore et visuel qui enchante les oreilles et le cœur !

2ème partie : The Moorings – Punk-rock celtique – 1h30

D. Phil Jelly (chant et guitare) – Anne So (violon, flûtes et choeurs) Matt (basse et chœurs) – Nicky (guitare, banjo, et choeurs) – Sam (batterie)

Groupe français né en 2007, The Moorings puise son inspiration dans ses racines irlandaises. Dans le sillage des Dubliners et des Chieftains, le groupe commence par reprendre les standards du folk irish. Jouant d’abord en acoustique, la formation s’étoffe, s’électrifie en même temps qu’elle se lance dans la composition. The Moorings réactualisent ainsi le style et le répertoire traditionnel irlandais en lui insufflant une forte dose d’énergie punk rock. Jouissant d’une solide réputation à travers toute l’Europe, ils ont été choisi, à plusieurs reprises, pour partager l’affiche avec les plus respectés du genre, tels que The Dubliners, The Pogues ou même Dropkick Murphys. Accrochez-vous, ça va déménager ! «Je suis devenu un grand fan. Ils sont un mélange entre The Pogues, The Dubliners et eux-mêmes. En d’autres termes ils sont uniques, ils ont leur propre son, tout en incorporant d’autres influences d’un style Irish/punk.» Eamonn Campbell – The Dubliners

Samedi 26 mars à 20 h 30 à l’Espace Georges-Sadoul

Plein tarif : 20 euros – Abonnés & Groupes + 10 personnes : 18 euros – Etudiants : 10 euros – Famille (parents et enfants de moins de 18ans) : 50 euros

Billetterie par téléphone, au 03-29-56-14-09, et sur le réseau Ticketnet.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *