Search
mercredi 26 juillet 2017
  • :
  • :

Hinde Horma et son « candy bar », premiers bénéficiaires de l’exonération Contribution Foncière.

Hinde_Horma_01

De gauche à droite : Françoise Legrand, Hinde Horma, David Valence, Vincent Benoît.

Le mercredi 27 mai 2015, le Conseil Communautaire de l’intercommunalité déodatienne votait à l’unanimité une exonération des cotisations foncières pour les entreprises créées entre 2015 et 2020 et implantées dans les quartiers Politique de la Ville. Ces quartiers identifiés comme tels, ce sont à Saint-Dié-des-Vosges ceux de Kellermann, de Saint-Roch et de l’Orme ainsi que la rue du Haut d’Anould. Pour être éligibles à cette exonération, les entreprises doivent également employer moins de 10 salariés et réaliser un chiffre d’affaire annuel inférieur à 2 millions d’euros. Découlant d’une volonté de soutenir les implantations commerciales et de renforcer les entreprises dans les quartiers, elle permettra d’aider Hinde Horma à lancer sa toute jeune société sur de bons rails.

Originaire du quartier Kellermann, où est installée sa micro-entreprise nommée « Fairy Day » littéralement « Jour Féerique » –  elle est le premier entrepreneur à bénéficier de l’exonération Contribution Foncière depuis son vote. Ayant choisi la voie de l’auto-entrepreneuriat, Hinde Horma s’est lancée dans un projet de candy bar – ou bar à bonbons – qui de ses propres mots « est l’art de décorer et de mettre en scène une table de fête de telle sorte que les gourmandises proposées et la décoration soient en parfaite harmonie et en cohérence avec le thème choisi ». Et si elle a décidé de sauter le pas, c’est notamment après avoir été encouragée dans sa démarche par les adjoints déodatiens Caroline Privat et Vincent Benoît. Des élus qu’elle a tenu à remercier cet après-midi, avec l’ADIE – Association pour le Droit à l’Initiative Economique – pour son soutien financier ainsi que la Pépinière d’Entreprises locale, qui assure quant à elle un suivi régulier de son projet. Gageons pour elle que son aventure entrepreneuriale se transforme en conte de fées… et que d’autres initiatives de ce type viennent dynamiser les quartiers Politique de la Ville.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *