Search
vendredi 24 février 2017
  • :
  • :

L’atelier linge du quartier Saint-Roch devient un lavoir rencontres.

image_pdfimage_print

Lavoir_Rencontres_Saint-Roch_01

Bien des choses ont changé depuis l’inauguration de l’atelier linge du quartier Saint-Roch, en 1991. A l’origine presque exclusivement utilisé par les gens du voyage, il est aujourd’hui fréquenté à hauteur de 70% par les habitants de ce quartier déodatien, défini en juin dernier comme quartier Politique de la Ville. Au fil des années, l’atelier linge a lui-même largement évolué. Petit à petit, d’autres activités sont apparues dans ses locaux, situés depuis 1995 au 24, rue Ohl des Marais, comme des ateliers tricot et détente-jeux pour les Séniors, un service de prêt de vêtements de ski ou encore des initiations à l’informatique destinées aux adultes.

Lavoir_Rencontres_Saint-Roch_02

Aujourd’hui, cet endroit est donc bien plus qu’un simple atelier linge, et il est davantage exact de le définir comme un lavoir rencontres, un lieu social propice aux échanges et à la médiation. Porté par l’association Horizons 2000 – qui co-gère le Centre Social de Saint-Roch – en partenariat avec la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, la CAF des Vosges, le CGET – Commissariat Général à l’Egalité des Territoires – la Région, la délégation régionale aux droits des femmes et l’entreprise Vosgélis, le lavoir rencontres est actuellement fréquenté par environ 80 familles. Encadré et animé par Danièle Faessel et Dudu Arslan, il a comme principaux objectifs de créer ou recréer du lien social, de faciliter le dialogue, de désamorcer les éventuels conflits et bien entendu de permettre à ses utilisateurs d’entretenir leur linge à moindre coût.

Lavoir_Rencontres_Saint-Roch_03

Fêtant cette année un quart de siècle d’existence, ce lieu « où l’on va faire société ensemble », selon les termes du maire David Valence, a définitivement adopté ce vendredi matin le nom de lavoir rencontres. Une dénomination officialisée par le dévoilement d’une plaque apposée près de son entrée, qui fut suivie par un grand goûter préparé par des femmes utilisatrices du lavoir. Pour ce changement autant symbolique que logique, étaient présents aux côtés du premier magistrat déodatien des élus de la Ville, des représentants des différentes parties impliquées dans ce projet, parmi lesquels la présidente d’Horizons 2000 Katia Arena et la directrice du Centre Social de Saint-Roch Valérie Bousila, ainsi que des habitants du quartier et utilisateurs de ce service favorisant le vivre ensemble.

J.J.

Lavoir_Rencontres_Saint-Roch_04

Lavoir_Rencontres_Saint-Roch_05




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *