Search
samedi 16 déc 2017
  • :
  • :

La vidéosurveillance bientôt renforcée à Saint-Roch.

image_pdfimage_print
Vidéosurveillance_Saint-Roch_02

De gauche à droite : le premier adjoint Bruno Toussaint, le maire David Valence, le responsable de la Police Municipale Christian Gardecki et Patrick Schmitt, directeur du cabinet du maire.

La commune de Saint-Dié-des-Vosges est à ce jour équipée d’environ 130 appareils de vidéosurveillance. Essentiellement disposées à proximité des bâtiments municipaux, puisque seulement 25 de ces appareils surveillent la voie public, ils enregistrent des images en continu et leurs données sont archivées durant 15 jours par la Police Nationale. D’ici le 1er juillet prochain, le dispositif de vidéosurveillance déodatien va être renforcé, avec l’installation de 4 caméras dômes et 3 caméras fixes dans le quartier de Saint-Roch. Ces dernières seront placées à des lieux identifiés par les forces de Polices, les habitants et les bailleurs sociaux. A titre d’exemple, 3 d’entre elles seront installées dans la rue d’Ortimont. Une mesure votée au préalable par les élus du Conseil Municipal répondant à des objectifs multiples, qui sont de lutter contre les incivilités, d’assurer la tranquillité civile dans le quartier et de renforcer la sécurité de ses habitants.

J.J.




6 réactions sur “La vidéosurveillance bientôt renforcée à Saint-Roch.

  1. CLAUDEL

    Bonjour,
    Je suis conductrice de taxi scolaire et me rend 2 fois par jour à l’école J. Prévert. Je me heurte tous les jours au problème de stationnement pour venir chercher 2 enfants. Régulièrement, certaines voitures se garent sur deux places et certains jours, il est impossible de se garer. Je ne peux pas me permettre de stationner à des kilomètres (un de mes enfants est hyperactif, les risques seraient trop importants). J’ai beau arriver 1/2 heure avant la sortie des enfants, il arrive régulièrement que toutes les places soient déjà occupées et le plan vigipirate a beaucoup aggravé le problème.

    Que proposez-vous dans ce cas ,

    Merci

    répondre
  2. Aldobrandi

    Le commentaire de « Camille » est d’une affligeante mauvaise foi, puisque la ville de Saint-Dié, avec le soutien de l’Etat, a prévu deux nouveaux médiateurs à l’Orme-Saint-Roch. L’un a déjà été installé, l’autre ne saurait tarder si j’en crois la presse. Vidéo protection et médiation ne sont plus antinomiques (vision très datée) mais complémentaires.

    répondre
    1. Camille

       » affligeante mauvaise foi « ???? Je vous conseil de vous pencher sur les fiches de postes des éducateurs et celles des médiateurs et on en reparlera ok ? Au passage, jetez un coup d œil sur les grandes lignes de ce qu’on appelle la prévention … Et apres on reparlera de ma mauvaise foi ok ??? Je n’ai jamais parlé de médiation mais de prévention ?! Nuance suptile pour certain peut être ?!?! Avant de chercher à clasher assurer vous de répondre aux véritables propros !!!!

      répondre
  3. Aldobrandi

    @Camille : je note que vous ne commentez pas l’idée d’une possible complémentarité entre vidéoprotection et médiation. Quant aux éducateurs de rue, leur nombre a diminué à Epinal comme à Saint-Dié (dès le début des années 2000, sous la municipalité précédente), par suite d’une baisse des crédits d’Etat pour financer ces postes.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *