Search
samedi 21 oct 2017
  • :
  • :

Les adolescents des Résidences Abel-Ferry dans l’univers épistolaire.

Dis-Moi_Dix_Mots_SELIA_01

La médiathèque Victor-Hugo participait cette année encore à la semaine de la francophonie et de la langue française, qui débuta vendredi dernier pour se terminer demain samedi. C’est dans ce cadre que l’établissement culturel déodatien avait organisé un concours de nouvelles. Impulsé par le Ministère de l’Education, ce concours s’intitulant « Dis-moi dix mots… en langue(s) française(s) » a amené ses participants à composer des proses devant obligatoirement comporter 10 mots choisis au préalable. Employés dans différents territoires de la Francophonie, ces mots étaient « chafouin », « fada », « poudrerie », « dépanneur », « lumerotte », « dracher », « ristrette », « vigousse », « tap-tap » et « champagné ».

Bien que ne participant pas directement au concours, les adolescents pris en charge dans les ateliers de jour des Résidences Abel-Ferry – maison d’accueil à caractère social située à l’emplacement de l’ancien préventorium – ont tout de même pris part à cette opération nationale, comme ce fut déjà le cas par le passé. Avec leur éducatrice Carine Ferry-Roussel, Brian, Killian, Justine, Océane, Samuel, Stéphane et Tanguy se sont dans un premier temps penchés sur les 10 mots retenus lors de cette édition 2016. Puis chacun d’entre eux a ensuite rédigé une lettre – personnelle ou administrative – qui incorporaient elles-aussi ces 10 mots. Exposées jusqu’à ce week-end dans les escaliers de la médiathèque déodatienne, ces lettres ont permis aux adolescents d’entrer dans l’univers épistolaire. Un exercice littéraire pour lequel ils se sont rapidement pris au jeu.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *