Search
vendredi 15 déc 2017
  • :
  • :

Taintrux – « SaxOrgue » en concert gratuit le samedi 19 mars.

image_pdfimage_print
Concert_SaxOrgue_01

Cliquer pour agrandir.

L’AROT – Association pour le Rayonnement des Orgues de Taintrux – fête en cette année 2016 le 10ème anniversaire de la restauration de l’orgue de l’église de la commune de Taintrux. C’est par un concert gratuit et ouvert à tous de « SaxOrgue » que s’ouvre donc l’année de célébration, qui aura lieu le samedi 19 mars à 20h30. Le concert des 10 ans à proprement parler sera quant à lui donné par 2 artistes locaux, respectivement l’organiste Maxime Gérardmer et le trompettiste Alexandre Bernard. Cette future représentation entrera dans la programmation de la « Semaine des Arts » et se tiendra le 6 mai prochain à 20h30. Elle sera de plus complétée par une exposition relatant l’historique de l’orgue, de même que sa restauration et son rayonnement.

J.J.

« SaxOrgue ……….Au commencement étaient les tuyaux !

Fabien Chouraki et Benjamin Intartaglia, respectivement saxophoniste et organiste, en sont certainement les premiers convaincus. La musique, c’est du vent, soufflé dans des tuyaux. Qu’ils soient en cuivre ou en étain. SaxOrgue, c’est la rencontre des tuyaux. Le croisement incertain entre les tuyaux classiques et d’autres plus actuels. L’étrange plomberie entre musiques écrites et improvisées. Les soudures improbables entre rigueur et liberté, entre harmonie et folie douce. SaxOrgue, est à l’image de ce croisement. On y croise Phil Glass aussi bien qu’Anton Dvorak, et Brubeck y tutoie Bach. Le bourdon de Rimsky-Korsakov s’enroule autour du Miserere de Michael Nyman.

Et, évidemment, symbole de ce passionnant carrefour musical, la superbe « Rhapsody in blue » de George Gershwin. Une sorte de…point d’orgue. Fabien Chouraki, premier prix de saxophone du Conservatoire National de Paris (CNR) en 1988, musicien de studio, explore depuis des années les musiques, du jazz au classique en passant par la musique contemporaine ou même le rock (Pigalle). Musicien atypique par nature, c’est également un infatigable pédagogue de son instrument. Enfin, il est celui qui a fait redécouvrir les oeuvres du 19e siècle écrites spécifiquement pour l’instrument créé par Adolphe Sax. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *