Search
mercredi 26 juillet 2017
  • :
  • :

UPS installe sa stratégie de rentrée Le groupe d'opposition veut vitaliser le cœur de la cité

ups« Le centre-ville a perdu de son attrait économique, délaissé au profit des zones commerciales. Ce n’est pas une fatalité. Mais agir uniquement sur le commerce, c’est aller à l’échec ! Il faut utiliser tous les leviers : habitat, foncier, services au public, commerces de proximité, mobilité, aménagement urbain ou encore animation culturelle, le tout avec une approche de complémentarité. Nous avons besoin d’un plan de relance ; c’est très urgent. » C’est en ces termes que les membres d’Union Pour Saint-Dié ont entamé leur rentrée. Autour de Serge Vincent, il fut donc question de « stratégie globale » à mettre en œuvre. « Conscients que le dynamisme de la future agglomération de la Grande Déodatie repose en partie sur l’attractivité de la ville centre, nous voulons revitaliser le cœur de la cité en agissant sur tous les fronts et en s’appuyant sur une résolution politique ferme. L’heure n’est plus aux actions ponctuelles », insiste le chef de file du groupe politique.

Et de décliner toute une série de propositions ; à commencer un meilleur appui sur les documents d’urbanisme afin de réguler l’implantation des commerces et préserver la densité du tissu commercial en centre-ville. On évoque aussi l’amorce d’une politique de préemption des locaux commerciaux afin de définir un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité avec un encadrement du secteur tertiaire ; la modification du plan de circulation en rendant les piétons prioritaires chaque fois que c’est possible… « Il faut implanter des « locomotives » en centre-ville, des enseignes qui favoriseront l’arrivée d’autres commerces. » UPS est également favorable au maintien des cinémas en centre-ville et à la réouverture d’une maison de la presse.

« Il faut créer un « esprit » centre-ville pour que l’on ait envie d’acheter et se promener en toute tranquillité. Il est urgent d’aménager la place du Marché devenue un simple parking sans âme ni cachet. Il faut le transformer en véritable cœur de ville avec un marché couvert sur le principe d’une halle gourmande », insiste Serge Vincent. Et d’aborder aussi l’installation de capteurs minutes en lieu et place du stationnement payant de l’hyper-centre, la mise en place d’animation tout au long de l’année autour des traditions locales, de la gastronomie régionale, des fêtes vosgiennes et des artistes locaux.

Pour le reste des propositions, on citera pêle-mêle la gratuité des emplacements pour les commerçants déodatiens sédentaires à l’occasion de la braderie, la mise en place du dispositif « boutiques à l’essai », le déploiement d’un important dispositif de communication en lien avec l’UDAC pour revaloriser l’image commerciale de Saint-Dié, le gèle des nouvelles autorisations de création ou d’extension de zones commerciales en périphérie, diminuer la pression fiscale locale, le tarif du transport urbain… « Il faut agir vite, fort, et en dehors des polémiques inutiles ! »




2 réactions sur “UPS installe sa stratégie de rentrée

  1. WEISCAL

    L’ex futur adjoint au maire de Saint Die des Vosges est en train de nous expliquer ce qu’il ne faut pas faire pour tuer un centre ville qu’il a participé à détruire ??? Stationnements payants dès la première minute, couper la communication avec les commerçants indépendants du centre ville, laisse s’implanter des enseignes concurrencant directement les commerces du centre ville dans les zones commerciales périphériques, inflation des impôts sur les commerces indépendants … Le resultat est affligeant sans discussion possible !!!

    répondre
  2. bob

    c est vrai la mairie empeche les automobilistes de rouler a saint dié , de se garer et apres ils se plaignent que plus personne n y va…tout ,ca est d une logique…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *