Search
mardi 24 oct 2017
  • :
  • :

Fio Silva a apporté sa contribution au parcours « street-art » déodatien.

Inauguration_Fresque_Fio_Silva_01

Fruit d’un partenariat galerie 36ème Art et la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, le parcours street-art déodatien a vu le jour l’hiver dernier, au début du mois de février.

C’est l’artiste marseillais Julien Raynaud et ses 2 personnages enlacés sur l’un des murs du passage Julie-Daubié qui ont eu le privilège de lancer cet ambitieux projet artistique, auquel ont également contribué le Messin Mantra, le Belge Dzia et désormais l’Argentine Fio Silva, dont la fresque haute en couleurs a été inaugurée ce samedi matin. Contrairement aux 3 précédentes, cette nouvelle et quatrième étape du parcours street-art a été réalisée non pas à la bombe mais à la peinture acrylique, à l’aide d’un pinceau. Représentant un colibri, une fleur de lotus ainsi qu’un énigmatique et imposant personnage, la fresque aux fortes tonalités bleue et jaune a été réalisée en un peu moins d’une semaine sur 2 des murs de l’école Gaston-Colnat, à l’angle des rues Pierre-Evrat et du Colonel Souhait.

« C’est après avoir remarqué la place qu’occupe la nature à Saint-Dié-des-Vosges et ses alentours que j’ai décidé de donner vie à un homme au chapeau fait de feuilles sur l’un de ces murs. J’ai également voulu donner une impression de mouvement, car le mouvement c’est la vie » explique ce matin Fio Silva, entourée pour l’inauguration de sa fresque du maire David Valence, du premier adjoint Bruno Toussaint, des adjoints Claude Kiener, Dominique Chobaut, Marc Frison-Roche et Marie-José Loudig, de la conseillère municipale Roselyne Froment, de Marie Marchal, institutrice à Gaston-Colnat, et bien entendu des 2 forces vives de lassociation 36ème Art que sont Romain Durain et Jennifer Fangille. Et le premier magistrat d’ajouter que « ce parcours est le signe du dynamisme de l’association 36ème Art, dont je tiens d’ailleurs à saluer la mobilisation, et le signe du dynamisme de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges. Il amène les habitants à changer de regard sur leur propre ville et à regarder des lieux où l’on ne s’attend pas à voir des oeuvres d’art. Le street-art habite Saint-Dié-des-Vosges. Je tiens enfin à remercier les artisans déodatiens ayant aidé à la réalisation de cette fresque ».

L’actualité et le travail artistique de Fio Silva est à retrouver sur sa page Facebook ainsi que sur sa page Flickr. Toutes les informations relatives à la galerie 36ème Art sont à retrouver sur https://galerie36emeart.com/

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *