Search
mardi 22 jan 2019
  • :
  • :

La Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges est née. David Valence est élu président à la majorité absolue des votes exprimés

image_pdfimage_print

Naissance_Communauté_Agglomération_Saint-Dié-des-Vosges_13

Le premier conseil communautaire de la toute récente Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges s’est tenu ce lundi soir au sein de l’amphithéâtre de l’IUT déodatien, en présence de ses 111 conseillers communautaires et du sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges Laurent Monbrun.

Née le 1er janvier 2017, cet Etablissement Public de Coopération Intercommunale – EPCI – rassemble les 81 000 habitants des 74 communes qui composaient jusqu’il y a peu les Communautés de Communes de Saint-Dié-des-Vosges, des Hauts-Champs, de Fave-Meurthe-Galilée, du Pays des Abbayes, de la Vallée de la Plaine et du Val de Neuné. Avec en toile de fond la loi NOTRe – Nouvelle Organisation Territoriale de la République – du 7 août 2015, ce redécoupage territorial découle du Schéma Départemental de la Coopération Intercommunale – SDCI – présenté le 23 octobre 2015 par le préfet des Vosges Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

« La naissance de cette grande intercommunalité est un moment historique qui fera date. C’est un moment historique pour la Déodatie et pour les maires des communes concernées. C’est un moment historique pour un territoire un peu particulier, où la majorité des communes le composant comptent moins de 1000 habitants. En ouverture de la séance, nous allons élire le futur président de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. Pour que cette intercommunalité soit efficace, reconnue et lisible de tous, il faut un président tenant compte de toutes les sensibilités du territoire » a déclaré Roger Cronel, maire de la Houssière et désormais ancien président de la Communauté de Communes du Val de Neuné. En sa qualité de président transitoire de la nouvelle intercommunalité déodatienne, il procéda ensuite à l’appel nominal, désigna Fanny Wagner en tant que secrétaire de séance puis rappela à l’assemblée que le président élu devait au préalable obtenir la majorité absolue au terme d’un vote à bulletins secrets de l’ensemble des 111 élus.

Mais avant que ces derniers ne déposent leurs bulletins respectifs dans l’urne, les 2 candidats déclarés à la présidence, David Valence et Jean Rabolt, se sont chacun exprimés le temps de quelques minutes. Pour le maire de Saint-Dié-des-Vosges et conseiller régional de la Région Grand Est, « le président et les vice-présidents ne doivent pas basculer dans cette nouvelle aventure intercommunale. Il faut des élus préparés, car la Communauté d’Agglomération doit se mettre en marche rapidement. En moins de 3 ans, nous avons réussi à construire un contrat de confiance avec la Communauté de Communes de Saint-Dié-des-Vosges. Il faut mettre en place un projet pour faire une intercommunalité qui n’oppose pas les élus des villes et les élus des champs. Nous devons identifier des priorités. Les 2 priorités que j’ai déjà identifié sont le développement économique et touristique d’une part, le maintien des services et le développement de l’offre de services d’autre part. Notre politique doit permettre de maintenir nos habitants sur le territoire, voire peut-être même de faire venir de nouveaux habitants ».

« Je suis aujourd’hui candidat car certains élus ici présents m’ont sollicité. La baisse drastique des dotations de l’Etat et la loi NOTRe sont autant de coups portés à nos petites communes. Après une mûre réflexion, j’ai pris la décision de me présenter à la présidence de cette intercommunalité, à laquelle je crois beaucoup et à laquelle je consacrerai toute mon énergie et ma disponibilité. La ville de Saint-Dié-des-Vosges est une locomotive pour tout le territoire, il n’est pas question d’une opposition entre les territoires ruraux et urbains. Selon moi, le tourisme et l’économie sont la pierre angulaire de la Communauté d’Agglomération » a quant à lui affirmé l’actuel maire de La Petite Raon.

Les prises de paroles terminées, c’est à tour de rôle que les conseillers communautaires ont voté en faveur de l’un des 2 candidats. Le dépouillement des bulletins a donné la victoire à David Valence, qui a récolté 72 voix contre 37 pour Jean Rabolt. Le premier magistrat déodatien devient ainsi le premier président de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. « Je serai un président proche car nous avons besoin de proximité. Qu’il y ait eu plusieurs candidats est une bonne chose, car cela donne une légitimé à cette élection, qui ne sera de fait pas remise en cause. Nous allons travailler ensemble dans l’intérêt de tous. Une Communauté d’Agglomération ne fonctionne que quand les maires y trouvent leur compte. Une conférence des maires et des conseils de territoires réguliers seront ainsi prochainement mis en place. Je vous propose ce soir d’élire 14 vice-présidents » a précisé David Valence après son élection. Et d’ajouter que « mon indemnité en tant que président de la Communauté d’Agglomération se portera à 46% du maximum possible, ce qui correspond à ce que je percevais jusqu’alors en tant que président de la Communauté de Communes de Saint-Dié-des-Vosges ». Une déclaration largement applaudie.

Cette séance synonyme de naissance de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges s’est poursuivie par l’élection successives des 14 vice-présidents – encore en cours à l’heure actuelle – puis par la détermination de la composition du bureau, la lecture de la Charte de l’élu local, la délégation de pouvoirs au président et la désignation des lieux de réunions des prochaines réunions du Conseil Communautaire.

J.J.




3 réactions sur “La Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges est née.

  1. totor

    « La naissance de cette grande intercommunalité est un moment historique qui fera date. »
    C’est une très élégante façon d’écarter le peuple des lieux de pouvoir et de favoriser la « grande » agglomération centrale en faisant payer les bouseux des environs !
    Comment vont évoluer nos impôts locaux ? ? ? ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.