Search
mercredi 18 oct 2017
  • :
  • :

Il y a 30 ans, les vitraux de la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges étaient bénis par Mgr Guillaume.

30_Ans_Vitraux_Cathédrale_07

(Crédits photographiques Denis Krieger)

Le dimanche 19 avril 1987, il y a 30 ans jour pour jour, les nouveaux vitraux de la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges étaient bénis par Mgr Guillaume lors de la messe de Pâques.

Une bénédiction qui marque la presque fin des travaux de la minutieuse et patiente reconstruction de l’imposant édifice religieux déodatien, dynamité par l’armée allemande en novembre 1944. Véritable défi d’unité et d’harmonie mené à bien par pas moins de 10 artistes et maîtres verriers, ces vitraux ont pour thème « Mort et Résurrection » (thème biblique mais également en lien avec la destruction puis la restauration de la cathédrale), avec en sous-titre « Des ténèbres à la lumière ». Pour rappel, les artistes ayant conçu le parcours cheminant du fond de l’entrée l’ouest jusqu’à l’abside à l’est sont Geneviève Asse, Jean Bazaine, Jacques Bony, Gérald Collot, Dominique Gutherz, Elvire Jan, Lucien Lautrec, Jean Le Moal, Alfred Manessier et Claire de Rougemont. Initié par Christian Pierret, alors député des Vosges, et le ministre de la Culture Jack Lang, cet ensemble « monumental » contribue au rayonnement de Saint-Dié-des-Vosges, aux côtés d’autres éléments de l’histoire et du patrimoine de notre ville : le baptême de l’Amérique, le Graduel, l’architecture de l’ensemble cathédral, Jules Ferry, Jean Prouvé, l’usine Le Corbusier classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Tour de la Liberté ou encore le centre-ville de la Reconstruction, récemment labellisé « Patrimoine du XXe siècle ».

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *