Search
lundi 25 sept 2017
  • :
  • :

Elections législatives – Jérôme Guillot est le candidat du Parti Animaliste dans la seconde circonscription des Vosges. Bérengère Costa est sa suppléante

Législatives_Candidatures_Jérôme_Guillot_01

Les prochaines élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin prochains. Ces derniers jours, les candidats se déclarent les uns après les autres. Jérôme Guillot est l’un de ces candidats, après avoir récemment officialisé sa candidature dans la seconde circonscription des Vosges.

Président et fondateur du Club de Reconnaissance et d’Entraide aux Lévriers – CREL – le jeune homme originaire de Corcieux place le sujet de la défense des animaux au coeur de sa campagne. Un sujet central au sein du parti dont il défend désormais les couleurs. Ce parti, c’est le Parti Animaliste, dont il est par ailleurs l’unique candidat dans le département à l’heure actuelle. « Il faut savoir que la cause animale préoccupe 87% des Français » précise Jérôme Guillot, qui est suppléé pour ces élections législatives par Bérengère Costa. Et le candidat à la mandature de député d’ajouter que « au cours de l’été 2014, lors d’un colloque sur la question animale, la création d’un projet politique autour de la question animale s’est imposée comme une étape nécessaire à son avancée. Un groupe s’est alors formé et travaille depuis à sa concrétisation. Il a ensuite rejoint la dynamique initiée par le parti néerlandais Partij voor de Dieren en participant aux rencontres internationales se déroulant chaque année et réunissant les différents partis animalistes. En échangeant et en se nourrissant d’expériences, la réflexion a été menée sur la construction du Parti Animaliste. Il a été officiellement créé en mars 2016 et lancé officiellement le 14 novembre 2016 ».

J.J.

Législatives_Candidatures_Jérôme_Guillot_02




3 réactions sur “Elections législatives – Jérôme Guillot est le candidat du Parti Animaliste dans la seconde circonscription des Vosges.

  1. Michael

    Bravo à vous ! c’est juste triste de créer un parti spécifique alors que cette question du droit animal devrait naturellement faire partie de tous les programmes politiques, quand est-ce que l’humanité va s’élever un peu en reconnaissant les animaux comme nos semblables avec le droit au respect ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *