Search
jeudi 18 jan 2018
  • :
  • :

Fréquentation touristique stable dans les Vosges.

image_pdfimage_print

02

Dans un contexte géopolitique tendu suite aux attentats de 2015 et 2016, les séjours de proximité ont été privilégiés par les touristes en 2016. De nombreux départements français ont ainsi constaté une baisse de fréquentation de la clientèle étrangère, compensée en grande partie par la clientèle française. Les Vosges ont été épargnés par ce phénomène et la tendance est à la stabilité, toutes clientèles confondues.

Avec 880 600 nuitées recensées par l’INSEE pour l’hôtellerie de tourisme et un taux d’occupation (TO) moyen de 47.2%, le niveau d’activité des hôtels du département des Vosges augmente très légèrement en 2016.

Les mois les plus fréquentés restent respectivement : août (12% des nuitées), février (11%) et juillet (10%). Une légère diminution du nombre de nuitées a été observée sur la période estivale (- 1% sur juillet et août). Toutefois, la hausse de fréquentation du mois de février (+2.5%) a permis de la compenser.

Notons que 80% des nuitées sont réalisées dans des établissements classés 1 à 3, alors que l’offre en lits dans cette catégorie d’établissement est de 62%. 20% des nuitées sont réalisées par la clientèle internationale (valeur stable).

La durée moyenne de séjour (DMS), de 1.7 jours, est à niveau constant (clientèle française : 1.7 jours – clientèle étrangère : 2 jours).

La baisse de fréquentation de la clientèle belge compensée par les clientèles allemandes et néerlandaises

La stabilité de la fréquentation en hôtellerie s’applique aussi bien aux nuitées françaises (+0.7%) qu’aux nuitées étrangères (-0.8%).

Les principaux pays émetteurs de touristes étrangers restent :

– La Belgique (44% des nuitées étrangères)

– L’Allemagne (14% des nuitées étrangères)

– Les Pays-Bas (12% des nuitées étrangères)

La tendance à la baisse de fréquentation de la clientèle belge se poursuit avec une perte de 7.2% des nuitées sur l’année (Lorraine : +2%). Cette baisse a été compensée par une augmentation forte de la clientèle allemande de 7.5% (Lorraine : +7%) et surtout néerlandaise avec près de 21% de nuitées supplémentaires (Lorraine : +11%).

L’année 2016 en Lorraine

En 2016, les nuitées dans les Vosges ont représenté 23% des nuitées lorraines

Une fréquentation qui peine à revenir à son niveau de 2006, surtout pour le marché étranger

En 10 ans, l’hôtellerie de tourisme a perdu 13% de nuitées. Cette baisse de fréquentation touche surtout la clientèle étrangère avec une diminution de 25% du nombre des nuitées depuis 2006. Cette baisse est observée sur les 3 principaux pays émetteurs de touristes étrangers (Belgique, Allemagne et Pays-Bas) qui constituent près de 70% de la clientèle internationale du département.

Rappelons que la dépense moyenne des touristes étrangers est plus élevée que celle des française et que ce phénomène n’est pas sans conséquence sur l’économie touristique. Cette diminution de fréquentation s’explique notamment par une réduction de l’offre en hôtellerie (plus de 1 hôtel sur 3 ont été fermés depuis 10 ans) et d’une conjoncture économique qui favorise d’autres modes d’hébergements et de nouvelles pratiques.

Les données chiffrées sont issues des enquêtes de fréquentation mensuelles de l’INSEE réalisées dans l’hôtellerie de tourisme pour l’Observatoire Lorrain du Tourisme.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *