Search
mercredi 12 déc 2018
  • :
  • :

L’accident vasculaire cérébral, un coup de tonnerre dans un ciel bleu

image_pdfimage_print

coup-de-tonnerre-dans-un-ciel-bleu

La Journée mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) est l’occasion pour le Club Cœur et Santé d’évoquer les signes d’alerte de cette pathologie qui touche chaque année en France plus de 130 000 personnes. Soit une toutes les 4 minutes.

C’est la première cause de handicap et la deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer (30 % des démences) .

Elle touche chaque année 4 à 6 personnes pour 1 000 à un âge moyen de 71 ans pour les hommes et de 76 ans chez les femmes.

Mais 25 % des victimes ont moins de 65 ans.

Dans la grande majorité des cas, la maladie est liée à l’obstruction d’une artère cérébrale par un caillot originaire du cœur (en général à l’occasion d’une arythmie cardiaque auriculaire) ou d’une plaque d’athérome carotidienne.

Le pronostic peut être amélioré et les séquelles diminuées ou nulles si l’accident est pris en charge très précocement (chaque minute compte).

Comment reconnaître un AVC ?

Pour ce faire, il importe d’en connaître le signes d’alerte et à d’appeler aussitôt le 15 pour une prise en charge optimale.

En français, l’acronyme pour retenir les principaux signe est  : VITE

  • Visage déformé ou engourdi,
  • Inertie, faiblesse ou engourdissement d’un membre ou d’un côté du corps,
  • Trouble de la parole,
  • Eviter le pire, en urgence appeler le 15.

Mais un AVC peux aussi se manifester par les signes suivants :

  • Faiblesse : perte soudaine de force ou engourdissement soudain au visage, à un bras ou à une jambe, même temporaire,
  • Difficulté soudaine de compréhension ou confusion soudaine, même temporaire,
  • Trouble de la vision: problème de vision soudain, même temporaire,
  • Mal de tête soudain, intense et inhabituel,
  • Étourdissement : perte soudaine de l’équilibre, en particulier si elle s’accompagne d’un des autres signes
Que faire ? Appeler immédiatement le 15.
  • Si vous êtes témoin d’un de ces signes, réagissez vite.
  • Appelez immédiatement le SAMU, faites le 15 même si les signes disparaissent et suivez les conseils du médecin.
  • Mieux vaut appeler à tort que trop tard.
Que faire en attendant le SAMU ?
  • Allongez la personne avec un oreiller sous la tête,
  • Notez l’heure du début des signes, ou le moment auquel la personne a été vue pour la dernière fois sans signe,
  • Regroupez ordonnances et résultats prises de sang,
  • Ne faites pas boire ni manger,
  • Ne donnez aucun médicament
  • Ne faites aucune injection même si c’est le traitement habituel.

Pour en savoir plus : la brochure de la Fédération Française de Cardiologie sur les maladies des artères : https://www.fedecardio.org/sites/default/files/brochure-maladies-des-arteres.pdf

maladie-des-arteres-brochure-ffc




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.