Search
dimanche 17 déc 2017
  • :
  • :

Romain Froquet apporte sa pierre à l’édifice du parcours « Histoires Urbaines 1.0 »

image_pdfimage_print

Fresque_Urbaine_Romain_Froquet (5)

« Histoires Urbaines 1.0 », le parcours urbain initié au début de l’année 2016 par la galerie 36e Art et la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, continue de s’étoffer.

Après « Indigo » rue du Mondelet l’été dernier, le papillon géométrique né de l’imagination de Mantra et de son acolyte Gris One (voir ici), 3 nouvelles fresques urbaines viendront prochainement égayer les murs de 3 établissements scolaires de la ville, plus précisément des lycées Beau-Jardin et Notre-Dame de La Providence ainsi que du collègue Sainte-Marie. Huitième, neuvième et dixième étapes du parcours street-art déodatien, ces oeuvres nées d’un partenariat entre la galerie 36e Art et l’ensemble scolaire du Val de Galilée seront fois-ci réalisées par Romain Froquet, un talentueux artiste urbain originaire de Paris, qui est arrivé à Saint-Dié-des-Vosges mardi avec ses bombes et pinceaux. Dès son arrivée en terres déodatiennes, il s’est mis au travail pour donner vie à la première des 3 fresques sur l’une des façades du lycée Beau-Jardin. « Nous avons souhaité que cette fresque abstraite haute en couleurs et en formes soit visible depuis l’extérieur du lycée, depuis le parc de l’Evêché. Ce point de vue est idéal car il mêle l’art urbain aux montagnes environnantes et au patrimoine, puisque l’ensemble cathédral est situé juste en contrebas » explique Romain Durain de l’association 36e Art, qui animera prochainement des conférences sur l’art urbain devant des élèves de l’ensemble scolaire privé. Des conférences qu’il animera avec Jennifer Fangille, l’autre force vive de la galerie, et le professeur d’Arts Plastiques Virgile Stiedel. La suite au prochain épisode…

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *