Search
jeudi 20 sept 2018
  • :
  • :

Vosges – Ils disent non au compteur Linky

image_pdfimage_print

D-Humb2

L’arrivée des compteurs communicants Linky divise les vosgiens. L’association Stop Linky 88 s’est réunie au centre Léo Lagrange d’Epinal pour informer les citoyens sur ce dispositif.

Les compteurs électriques nouvelle génération d’Enedis sont en cours de déploiement dans le département. Certains citoyens s’opposent à leur installation. Ils craignent les effets néfastes pour la santé, notamment les ondes émises par la transmission des données. Ils évoquent aussi l’utilisation des données privées afin de revendre ces informations sur la consommation d’énergie.

L’association Stop Linky 88 sous la houlette de son président, Dominique Humbert, incite donc les citoyens à refuser cette installation d’Enedis. L’association compte près de 200 membres dans le département. « Les habitants peuvent refuser cette installation. Il en est de même pour les communes vosgiennes » explique le président. Des municipalités vosgiennes ont déjà voté des délibérations pour s’opposer à l’installation de ce nouveau compteur dans leur commune.

L’association dénonce aussi le coût financier de ces remplacements. Il « s’élève à près de 5 milliards d’euros et la mise au rebut des 35 millions d’anciens compteurs représente un gâchis inutile et un coût environnemental important. »

Pour Enedis, le compteur Linky permet de réduire le nombre d’interventions de ses techniciens sur le terrain.  Ces compteurs communicants peuvent être contrôlés à distance pour les opérations les plus courantes. Pour les clients qui feront le choix de conserver leur ancien compteur, toutes ces opérations seront alors surfacturées au client.

Renseignements : http://www.stoplinky88.fr/

C.K.N.

Assée-2




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.