Search
lundi 23 avr 2018
  • :
  • :

Cinq petits tours et puis s’envolent…

image_pdfimage_print

Théâtre_Objets_Musical (4)

« Au tout début du bout du monde, il n’y avait pas de couleurs, pas de musique, pas de chant ni aucune forme d’art… Et puis il y avait un Roi, strict et sévère. Tyrannique, en somme. Une fille de Roi au destin tout tracé. Dans ce monde gris et triste sans surprises et sans imagination, surgit un musicien de rien du tout qui arrive d’on ne sait où. Et avec lui vont surgir couleurs, joie, chant, danse, frissons. Elle s’appelle Lunéelle. Il s’appelle Solila. »

Ces quelques phrases sont le synopsis du spectacle « Et puis s’envolent », que la Compagnie d’Urgence 2 a présenté au jeune public déodatien cette semaine, lors de 5 de représentations au plateau de La Nef. Parmi ce public et dans le cadre du programme de culture scolaire, 446 élèves de cycle 2 des différentes écoles publiques et privées de la ville ont découvert une création originale de théâtre d’objets et musical, dont l’histoire parle tout à la fois d’émancipation, de liberté, de métamorphose et d’ouverture grâce au geste artistique. Ou comment peut naître le chemin vers la connaissance de soi, vers son identité et le désir de penser par soi-même à travers l’Art, et en particulier la musique. Une histoire poétique qui invite à considérer l’Art comme indispensable pour grandir et se révéler à soi-même tout en luttant pour la liberté de penser et de choisir.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *