Search
vendredi 19 oct 2018
  • :
  • :

Le Conservatoire Olivier-Douchain a soufflé sa cinquantième bougie en musique

image_pdfimage_print

50_Ans_Conservatoire_Olivier-Douchain (3)

Que de chemin parcouru pour le Conservatoire Olivier-Douchain, qui a soufflé sa cinquantième bougie à l’Espace Georges-Sadoul mercredi soir.

Née le 18 novembre 1967, l’école de musique de Saint-Dié-des-Vosges a débuté avec 4 professeurs et 104 élèves. Un demi-siècle plus tard, 34 professeurs transmettent leur passion de la musique à quelques 800 élèves. Des professeurs qui interviennent désormais sur 5 sites répartis sur tout le territoire de la Communauté d’Agglomération. A La Nef de Saint-Dié-des-Vosges, mais aussi à Fraize, Raon l’Etape, Etival-Clairefontaine et Senones. Car le Conservatoire Olivier-Douchain est devenu intercommunal et rayonne bien au-delà de sa ville natale.

Pour marquer le coup de ce cinquantième anniversaire, la directrice Véronique Vallée, son équipe et les élèves du Conservatoire avaient décidé de mettre les bouchées doubles pour leur traditionnel concert de Noël, avec une première représentation à 17h puis un seconde à partir de 20h. Gratuites, ces 2 représentations ont mêlé des interprétations de tous styles. Du classique au baroque, en passant par les musiques actuelles comme la chanson française. De plus, le Conservatoire avait invité pour l’occasion un certain nombre de ses amis, tels que l’orchestre jazz déodatien Dixieland Parade ou l’orchestre Apromuse de Senones… sans bien entendu oublier l’association Orchestre+.

« Pour ces 50 ans, nous tenons à rendre hommage à Olivier Douchain, sans qui le Conservatoire ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. Nous avons aussi voulu nous tourner vers l’avenir, en faisant jouer ce soir des ensembles créés cette année suite au regroupement des sites, comme ceux de flûtes, de cuivres et de clarinettes. C’est de cette manière là, en mettant en valeur le rayonnement du Conservatoire sur son territoire, que nous souhaitions fêter cet anniversaire » explique Véronique Vallée, visiblement émue, en préambule du premier concert. A ses côtés se trouvaient Pascal Mohr, vice-président de la Communauté d’Agglomération délégué à la Culture, et l’adjointe déodatienne à la Culture Claude Kiener, qui a tenu à saluer le professionnalisme de la directrice du Conservatoire Olivier-Douchain. Le Conservatoire Olivier-Douchain qui, du haut de ses 50 printemps, a encore de très beaux jours devant lui, car son histoire intercommunale ne fait que commencer.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.