Search
vendredi 20 juil 2018
  • :
  • :

Les entreprises vosgiennes veulent garder le TGV !

image_pdfimage_print

P1380206

Le TGV pourrait ne plus passer par le département. Face à cette menace, la chambre de commerce et d’industrie des Vosges  a préféré se mobiliser en amont avec une enquête auprès des entreprises vosgiennes. Toutes défendent le TGV et ne veulent pas le laisser quitter le département.

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a mandaté Jean-Cyril Spinetta pour préparer la refonte du système ferroviaire français. Elle prévoit une remise en cause des dessertes TGV actuelles. Les entreprises du département se mobilisent pour garder le TGV à Remiremont, Epinal et Saint-Dié-des-Vosges.

La Chambre de commerce et d’industrie des Vosges a réalisé une enquête « flash » auprès des entreprises. Tous sont d’accord, « supprimer le TGV dans les Vosges, c’est enclaver le département. » L’accessibilité du département est une des clés de sa réussite. 82% des sondés déclarent que leurs relations professionnelles utilisent le TGV pour leur rendre visite au sein de leur entreprise. Près de 70% estiment que le TGV est une valeur ajoutée pour la notoriété de leur entreprise et plus de 65% communiquent sur la présence des infrastructures TGV à proximité de leur entreprise.

« Nous ne pouvons pas accepter que la croissance économique des Vosges soit ainsi mise en péril, au profit d’économies à court terme qui en réalité, auraient des conséquences bien plus négatives à moyen et long terme » commente Gérard Claudel, le président de la CCI des Vosges.

Pour eux, cette idée est d’autant plus inacceptable, que les collectivités locales, dont la Région Lorraine et le département des Vosges, ont contribué au financement du TGV Est.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.