Search
samedi 20 jan 2018
  • :
  • :

Signature d’une convention de disponibilité entre le SDIS88 et la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print

Signature_Convention_SDIS_Ville_Agglomération_SDDV (4)

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours – SDIS – des Vosges compte 2850 sapeurs-pompiers volontaires. 609 d’entre eux, soit 22% de l’effectif, sont en mesure d’intervenir lors de leurs heures de travail, et ce grâce à 166 conventions de disponibilités réparties en 102 partenariats avec des employeurs publics et 64 avec des employeurs privés.

Car il faut savoir que 70% de l’activité opérationnelle est réalisée aux heures ouvrées, entre 7h et 19h. Ce qui implique et nécessite la mobilisation de sapeurs-pompiers volontaires alors que ces derniers sont au travail. « Bien que les valeurs qui animent les sapeurs-pompiers soient toujours les mêmes, les temps ont cependant changé. Il faut donc de nouvelles solutions. Notre objectif au SDIS88 est de mobiliser 300 sapeurs-pompiers dans un laps de temps de 10 minutes. Pour y parvenir, il est nécessaire d’avoir de nombreuses personnes sur la grille de disponibilité. C’est pour cela que nous nouons des partenariats avec des employeurs du département. Le SDIS88 ne peut tenir que par la volonté partagée des employeurs et des sapeurs-pompiers volontaires » explique Dominique Peduzzi, président du SDIS des Vosges.

Un président que l’on retrouvait ce mardi après-midi du côté de l’Hôtel de Ville de Saint-Dié-des-Vosges, où a été signée une convention de disponibilité entre le SDIS88 et la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. Un document également paraphé par le Colonel Sacha Demierre et David Valence, en sa qualité de président de l’intercommunalité déodatienne. Ce dernier d’estimer que « les sapeurs-pompiers sont le premier recours pour tous types de détresses et d’aléas, notamment climatiques comme ce fut le cas encore très récemment. Cette convention est le symbole des bonnes relations qui sont désormais les notres, de la confiance retrouvée. A travers cette démarche, nous avons la volonté, à la Communauté d’Agglomération mais aussi à la Ville, de donner les moyens à des employés de servir les autres. »

Concrètement, cette convention, qui a vu le jour sous l’impulsion de David Valence, permet à 4 agents intercommunaux et à un agent municipal, tous sapeurs-pompiers volontaires, de bénéficier de 10 jours d’absence annuels afin de suivre des formations ou des recyclages relatifs à leur engagement. Par ailleurs et en fonction des nécessités de son service, l’un des agents sera détachable ponctuellement pour participer à des renforts opérationnels. Sur le secteur Meurthe, on compte actuellement 550 sapeurs-pompiers volontaires. Avec la signature de cette nouvelle convention, ils sont désormais 86 à être conventionnés.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *