Search
mardi 18 sept 2018
  • :
  • :

Les soupes solidaires du Kemberg étaient de retour en ce début d’année

image_pdfimage_print

Soupes_Solidaires_Kemberg (7)

Pour la troisième année consécutive, les cuisinières de l’association Le Kemberg ont mijoté de bonnes soupes solidaires, cette fois-ci au nombre de 6.

Solidaires, car la vente ce samedi de bols et bocaux de soupes au potimarron, Andalouse, forestière, du bucheron, forestière ainsi que du velouté du Kemberg a permis de récolter de l’argent au profit de l’AFSA – Association Française du Syndrome d’Angelman. Au total, pas moins de 130 litres de soupe ont été préparés ces derniers jours par Jocelyne Thomann, la cuisinière en chef du Kemberg, et 4 autres bénévoles. Une partie de ces 13 hectolitres a été écoulée dans la matinée à la maison de quartier de Foucharupt, tandis que le reste était à retrouver et à savourer du côté du quai du Maréchal-Leclerc à partir de 14h.

Peu connu du grand public, le syndrome d’Angelman est une maladie génétique rare entraînant une déficience intellectuelle sévère, des crises d’épilepsie, une absence de langage oral, des troubles de l’équilibre et du sommeil… Une maladie neurogénétique dont est atteinte la jeune Marie de Saulcy-sur-Meurthe. Aujourd’hui âgée de 12 ans, l’enfant est la fille de Valéry Vincent, qui est à la fois membre de l’AFSA et de l’association Le Kemberg. C’est donc assez logiquement qu’un partenariat a été noué entre les 2 associations il y a maintenant plus de 10 ans, en 2007. Et avant que ne vienne l’idée de vendre des soupes solidaires, c’est grâce à la marche des Rois, une marche au flambeau en direction de la roche Saint-Martin, que les bénévoles du Kemberg aidaient à financer les différentes actions de l’AFSA.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.