Search
vendredi 19 jan 2018
  • :
  • :

Voeux de David Valence : « L’année 2018 sera celle des renouveaux, à Saint-Dié-des-Vosges et en Déodatie »

image_pdfimage_print
Voeux_2018_David_Valence (4)

David Valence a prononcé ses voeux pour l’année 2018 devant une assemblée venue nombreuse ce lundi matin.

C’est la tradition. Au commencement d’une nouvelle année et comme partout en France, les cérémonies de voeux se succèdent à travers la Déodatie. Ce lundi matin, ce fut au tour de David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges et président de la Communauté d’Agglomération, de présenter ses voeux pour l’année 2018. Des voeux qui ont été prononcés au sein de l’Espace François-Mitterrand en fin de matinée, en présence de nombreux élus, officiels, représentants des autorités et forces vives de la ville.

« La cérémonie de présentation des voeux est un curieux rituel qui nous réunit tous chaque année. C’est aujourd’hui un plaisir pour moi ainsi que pour les élus du Conseil Municipal et de la Communauté d’Agglomération d’être ici avec vous. Car c’est un plaisir d’être ensemble en Déodatie » a déclaré David Valence en préambule de sa longue allocution, avant d’évoquer dans un premier temps l’année 2017.

« L’année 2017 a été une année capitale pour la Déodatie. Je retiens tout particulièrement 4 dates. Le 2 janvier 2017 tout d’abord, jour où a été installé le bureau communautaire. Le 24 octobre ensuite, lorsque la Communauté d’Agglomération s’est engagée favorablement sur le projet de médiathèque intercommunale, la future « Boussole ». Un engagement fort en faveur de la culture qui représente un investissement d’environ 12 millions d’euros. Je retiens également la date du 21 avril dernier, date à laquelle a été présentée les comptes administratifs de la Ville lors d’une séance du Conseil Municipal. Car pour la première fois depuis de nombreuses années, Saint-Dié-des-Vosges se trouvait dans une situation financière sincère, avec une épargne nette positive. Enfin, je retiens la date du 18 juin 2017, jour de l’élection de Gérard Cherpion à la mandature de député avec 58,6% des voix exprimées. »

David Valence s’est ensuite tourné vers la jeune année 2018. « Cette année sera celle des renouveaux, à Saint-Dié-des-Vosges et en Déodatie. Une année lors de laquelle nous vivrons une série de printemps successifs, avec quelques fleurs et beaucoup de fruits. Car les graines que nous avons semées ces 3 dernières années en tant qu’élus germent désormais. En 2018 à Saint-Dié-des-Vosges, le paysage urbain sera bouleversé, modifié et connaîtra un renouvellement spectaculaire. Un renouvellement à 2 dimensions, avec d’une part la relecture créatif de notre patrimoine, en particulier celui de la Reconstruction. Car notre patrimoine est une ressource incontestable. Ce se traduira également par le lancement d’une démarche pour que le territoire la Déodatie intègre le réseau « Pays d’Art et d’Histoire ». Cette même année 2018, nous allons aussi mener une réflexion avec l’Etat et les Ateliers du Territoire pour mettre en valeur le centre-ville déodatien, notamment pour y ramener du logement. Cette action forte autour du centre-ville est le second axe important. Une action qui amènera dans les semaines et mois à venir une réflexion pour le stationnement, avec la création de nouveaux parkings et peut-être même des zones bleues, de même que le lancement du Plan Global de Déplacement et un travail main dans la main avec l’UDAC pour proposer des animations nouvelles. Toujours dans ce cadre, nous préserverons et développerons les manifestations emblématiques de notre ville, comme le Festival International de Géographie, l’Eté en grand ou encore Déod’Art. 2018, ce sera le lancement de l’Année de l’Education à Saint-Dié-des-Vosges, après le lancement de l’Année Verte en 2016, mais aussi le commencement des travaux de « La Boussole », le début des travaux du pôle gare avec la destruction des Etablissements Gondrand en septembre 2018, la création d’un skate-park au parc Jean-Mansuy, la réfection et métamorphose de la rue Dauphine, l’achèvement du jardin Simone-Veil de la rive-gauche ainsi que le renforcement de la vidéoprotection. »

Après s’être appesanti sur l’avenir proche de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence s’est penché sur la Communauté d’Agglomération. Plus précisément sur les 2 principaux objectifs de l’année 2018, qui constituent la feuille de route intercommunale jusqu’à l’horizon 2020. « Notre premier objectif est celui de l’équité et de l’équilibre des territoires. Car la Communauté d’Agglomération n’a pas été conçue pour Saint-Dié-des-Vosges et Raon l’Etape, mais pour toutes les communes qui la composent. Il faut la construire tous ensemble. Concrètement, cela se traduit par exemple par la mise en place d’un service de transport public innovant, avec la circulation de bus le dimanche à Saint-Dié-des-Vosges et un service de transport à la demande à l’échelle du territoire de l’intercommunalité. Car nous voulons offrir le levier de la mobilité à nos territoires ruraux. Le second objectif est le développement de l’attractivité touristique et économique, que je considère personnellement comme la mère des batailles. En 2018, des travaux seront ainsi réalisés sur le PECV de Fraize, mais aussi sur le site du Souche à Anould. Nous investirons massivement afin d’y réimplanter des entreprises pour créer de nouveaux emplois. D’autres initiatives seront également menées à Senones et à Raon l’Etape, sachant que nous allons nous battre pour maintenir en Déodatie les emplois de la base logistique Intermarché de la zone Hellieule 4. En ce qui concerne le tourisme, le bureau plainfinois de l’Office de Tourisme intercommunal sera déplacé pour se rapprocher de la Confiserie des Hautes-Vosges, tandis que nous poursuivrons les études quant à la réfection du château de Pierre-Percée et nous mettrons à plat le projet du Centre de la Mémoire de Moussey. De plus, notre Office de Tourisme pourrait être classé en première catégorie dès cette année. »

« Notre territoire sera donc en profond renouveau et en profonde transformation en 2018. Mais il ne pourra se renouveler et se transformer qu’avec l’appui d’autres, et non isolé. On ne pourra atteindre nos objectifs qu’avec le soutien et le concours de nombreux partenaires » a ajouté David Valence, qui a tenu à largement remercier toutes celles et tous ceux travaillant à ses côtés. Et d’ouvrir, avant d’apporter une conclusion à ses voeux, une brève parenthèse régionale. « Être élu régional me permet d’aider la Déodatie, comme lorsque nous avons obtenu le sauvetage de la ligne ferroviaire entre Saint-Dié-des-Vosges et Strasbourg. » Cette parenthèse refermée, David Valence a conclu sa prise de parole en invitant l’assemblée à « cultiver le bonheur d’être Déodatiens, d’être habitants de la Déodatie et du département des Vosges. La Déodatie est un territoire véritablement exceptionnel, avec une qualité de vie remarquable. En 2018, je cultiverais le même bonheur d’être maire et président de Communauté Agglomération. Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2018, une année au service de notre ville et de notre Agglomération. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *