Search
mardi 11 déc 2018
  • :
  • :

Extension du réseau de chaleur urbain déodatien pour un chauffage plus propre et plus économique

image_pdfimage_print

Travaux_Réseau_Chauffage_Urbain_Ville_SDDV_Dalkia (3)

De mars à octobre, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et le délégataire de service public Dalkia vont procéder à une extension du réseau de chauffage urbain. Plus de 2,2 kilomètres de fouilles vont ainsi être réalisées ces prochains mois pour étendre le réseau, avec un premier coup de pelle donné lundi prochain du côté de l’avenue de la Vanne de Pierre.

Ce qui permettra d’une part de raccorder un certain nombre de bâtiments municipaux, intercommunaux et administratifs à la chaufferie biomasse, tels que l’Hôtel de Ville, l’Espace François-Mitterrand, le bâtiment Carbonnar, la future Boussole, le bâtiment Vie scolaire et Sport, le siège de la Communauté d’Agglomération, l’école Gaston-Colnat, La Maison de la Solidarité Robert-Bernard (où se situe le CCAS), sachant que le raccordement du Tribunal de Prud’Hommes, du Centre des Impôts et de la sous-préfecture est actuellement à l’étude.

D’autre part, ces importants travaux, qui se dérouleront selon 7 phases afin de minimiser la gêne aux riverains et commerçants, permettront d’éviter l’émission de près de 5000 tonnes de CO² sur le centre-ville, mais aussi de supprimer les contraintes et risques liés à l’utilisation du gaz, voire du fuel, en chaufferie. Ce vaste chantier d’extension permettra également de réaliser pour la Ville des économies de près de 8500 euros TTC par an sur l’exploitation des bâtiments, et d’environ 11 750 euros sur le renouvellement du parc chaufferie.

« Au terme de ces travaux, notre ville sera encore plus propre et encore plus engagée dans le développement durable. Car cette démarche rendra les énergies non fossiles majoritaires dans le mix énergétique, à hauteur de 60% » souligne le maire David Valence, que l’on retrouvait ce jeudi matin aux côtés de l’adjoint aux Travaux Patrick Zanchetta, de Jérôme Roullet du bureau d’études intercommunal et de Patrice Mariotte, superviseur des travaux pour Dalkia. Ce dernier de préciser que « un numéro joignable 24/24h sera mis en place pour réagir en cas d’éventuels problèmes. De plus, des panneaux seront installés pour signaler aux riverains les secteurs et dates des travaux. »

Du côté de son coût, ce chantier représente un investissement d’un montant de 4,3 millions d’euros, avec 2,3 millions pour l’extension du réseau de chaleur et 2 millions pour la pose du nouveau moteur de cogénération. Une somme supportée dans son intégralité par le délégataire, qui percevra les recettes complémentaires liées à la vente de l’électricité résultant de la cogénération sans impact financier pour la Ville ou pour les abonnés du Service Public.

En parallèle, la Municipalité a souhaité profiter de ces travaux pour réaménager entièrement la rue Dauphine lors du passage du réseau de chauffage urbain. Les réseaux d’assainissement seront ainsi remplacés et la voirie de la rue sera totalement modifiée, avec notamment la création d’une piste cyclable et la plantation d’arbres. Le tout pour un investissement d’environ 550 000 euros.

J.J.

Travaux_Réseau_Chauffage_Urbain_Ville_SDDV_Dalkia (2)Travaux_Réseau_Chauffage_Urbain_Ville_SDDV_Dalkia (1)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.