Search
dimanche 23 sept 2018
  • :
  • :

L’aménagement du parc Simone-Veil évolue

image_pdfimage_print

Modification_Aménagement_Parc_Simone-Veil

A maintenant 3 mois de son inauguration, début juin, les travaux d’aménagement du parc Simone-Veil vont bon train sur la rive gauche de la Meurthe.

Répondant à un cahier des charges strict, ce vaste chantier n’est cependant pas figé puisque quelques changements dans son déroulement ont été récemment opérés. Des changements sur lesquels les adjoints Claude Kiener et Patrick Zanchetta ont souhaité revenir jeudi après-midi.

« Suite à la demande de nombreux habitants, il a été décidé d’installer des toilettes publiques à proximité du passage le long de la Meurthe, où se situeront les aires de jeux pour enfant. Nous avons donc été obligés d’enlever une dizaine arbres, qui ont été coupées par le service Parcs et Jardins cette semaine. Les réseaux enterrés passant sous les arbres, leur coupe permettra donc d’intervenir plus facilement. Cela nous permettra également de creuser pour mettre en place des éléments en béton, notamment la réserve pour les jeux d’eau. Quant à l’éventuelle patinoire, dont le projet est actuellement à l’étude, son aménagement impliquerait d’installer un groupe froid pour l’eau glycolée, qui serait enterré à côté de la réserve d’eau. Au grand maximum, une cinquantaine d’arbres auront été abattus pour la réalisation du parc, sachant que nous essayons de préserver autant que possible les arbres et sachant que nous allons en planter 168 au total, d’essences très diverses, ainsi que 4300 arbustes. Le bois des arbres coupés sera recyclé et servira, par exemple, pour le paillage ou pour réaliser des figurines. »

J.J.




Une réaction sur “L’aménagement du parc Simone-Veil évolue

  1. bernadette

    avec les travaux de ce parc plus de 450 000 euros plus les 500 000 euros du skate parc la ville de saint dié est redevenue une ville riche – il eut été préférable d’engager une partie de cet argent dans la réfection des rues de la ville par exemple rue d’Hellieule, rue de la Ménantille, rue Maurice Jeandon, les allées du parc Mansuy où il est très difficile lorsque l’on est sénior de marcher et où les mamans avec poussette ont aussi des difficultés de circuler.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.