Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

L’antenne déodatienne de l’Etablissement Français du Sang recherche un médecin sous peine de fermeture

image_pdfimage_print
Docteur_Maryse_Wagner

Le Docteur Maryse Wagner est médecin de prélèvement à l’antenne déodatienne de l’Etablissement Français du Sang. Cet été, elle prendra sa retraite mais son successeur n’a toujours pas été trouvé.

 

L’antenne locale de l’Etablissement Français du Sang Grand Est recherche activement un médecin pour prendre la relève du Docteur Maryse Wagner, qui partira à la retraite cet été après 33 ans de service au centre de prélèvement déodatien.

Mais jusqu’à présent, peu de médecins ont candidaté depuis la fin du mois de novembre, lorsque l’annonce de recrutement a été publiée. Et si personne ne prend la relève du Docteur Wagner d’ici son départ, le centre de prélèvement fermerait alors ses portes. Pour l’instant, l’avenir du site est donc en suspens.

« Bien qu’il y ait eu peu de candidatures jusqu’à présent, on ne désespère pas pour autant. La difficulté à trouver un remplaçant à mon poste s’explique notamment par une méconnaissance de ce que l’on fait au sein du centre, mais aussi parce que nous sommes une grosse promotion de médecins à partir en retraite ces prochains mois et prochaines années. Et puis il est vrai que notre région à du mal à attirer de jeunes médecins » explique le Docteur Wagner, qui ne se veut cependant pas alarmiste.

« Même si le site ferme, les collectes de sang ne s’arrêteront pas pour autant à Saint-Dié-des-Vosges. Des collectes mobiles régulières seront mises en place dans tous les cas. Tout sera fait pour ne pas perdre de donneurs. Il n’y a donc pas de raison que ça ne se passe pas bien. Seules les collectes de plasma ne pourront plus être assurées. Il faut savoir enfin qu’à l’échelle du pays, 70% des prélèvements de sang se font par des collectes mobiles. »

Les candidats potentiels sont invités à déposer leur candidature sur efsrecrute.fr ou auprès de Nadine Troalen, via nadine.troalen@efs.sante.fr

J.J.




2 réactions sur “L’antenne déodatienne de l’Etablissement Français du Sang recherche un médecin sous peine de fermeture

  1. martin thierry

    Vous devriez demander au président ou à la présidente de ESF de venior faire le remplacement avt de trouver quelqu’un car avec le salaire qui lui est donné , il peut ou elle peut remplir cette tache!

    répondre
  2. Nina

    Hormis le débat CPL qui peut occuper une éternité, je trouve le suppositoire linky plutôt râpeux Une loi a décrété qu »il fallait changer nos bon vieux compteurs, pour faire l »économie des frais de relève. Bon, jusque là, ça peut se comprendre. Cette loi dit également que N10 devra financer ces compteurs sur ces économies réalisées Là, ça me va encore Seulement voilà, N10 comprends cela comme , « je ne change pas mes prix, et j »avale le linky avec ca Donc cela ne va pas réduire nos factures quand il nous emplâtrent la bestiole, et finalement, nous payons bien le linky et ne vous attendez pas a une baisse de prix a la fin du financement tout le monde aura oublié. En prime, si on refuse son installation, alors N10 nous facturera en sus la relève de notre compteur, qui était déjà intégrée dans le tarif actuel Cétipabô ? Pile je gagne, face tu perds

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.