Search
vendredi 19 oct 2018
  • :
  • :

Jean-Marie Cavada de retour dans son ancien lycée déodatien

image_pdfimage_print

Jean-Marie_Cavada (5)

Le journaliste et homme politique français Jean-Marie Cavada s’est rendu ce mardi au lycée Jules-Ferry. Un établissement qu’il connait bien, puisque le député européen y a fait ses classes dans les années 50.

A l’époque, cet enfant de l’Assistance Publique, devenu orphelin très jeune, vivait dans une famille d’accueil déodatienne, la troisième en date. Arrivé durant l’été 54, l’adolescent est alors pris sous l’aile du maire Gaston Colnat, « car je lui rappelais son fils décédé à la guerre », puis du professeur de Lettres Georges Tronquart, qui le fait membre du Cercle Budé. « C’est ici au lycée Jules-Ferry qu’a démarré ma chance sociale » estime l’ancien animateur de l’émission télévisée « La Marche du Siècle ».

Accueilli hier après-midi par l’actuel proviseur Philippe Chatêau, Jean-Marie Cavada n’était jamais revenu dans son ancien lycée, « sauf une fois en 1999 à l’occasion du FIG ». C’est grâce à son assistant à Bruxelles Aurélien Pommier, natif de Saint-Dié-des-Vosges et lui aussi ancien élève de Jules-Ferry, que cette nouvelle venue en terres déodatiennes a vu le jour. L’objet de cette visite printanière étant de sensibiliser une centaine d’élèves des classes de Première et Terminale à l’Europe.

« L’idée est de leur donner goût à l’Europe, de leur expliquer que l’Histoire est une donnée presque permanente, qui revient sans cesse mais sous d’autres formes. La seule défense que l’on peut donc jouer pour éviter de commettre à nouveau des erreurs du passé est l’union. C’est l’union qui nous a fait nous entendre. La désunion nous a fait entrer en guerre. L’union c’est l’Europe, mais aujourd’hui c’est aussi la mondialisation. Ces jeunes gens ont tous un tropisme à bouger, donc je veux leur donner envie de surmonter de potentielles différences » a précisé Jean-Marie Cavada peu avant le début de son intervention d’un peu plus d’une heure, à laquelle a également assisté le maire David Valence.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.