Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

La Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition a été commémorée à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print
Cérémonie_Abolition_Esclavage (6)

(Crédits photographiques Marc Fourniquet)

Chaque année depuis 2006, le 10 mai est la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition.

Hier jeudi, c’est dans ce cadre qu’une brève cérémonie commémorative s’est déroulée en fin de matinée  à Saint-Dié-des-Vosges, du côté de l’esplanade Victor-Schoelcher au pied de la Tour de la Liberté, où s’étaient réunis des élus de la Ville, de la Communauté d’Agglomération et du Département ainsi que des représentants des autorités et d’associations patriotiques. Une esplanade baptisée ainsi en hommage à celui qui fut l’artisan de l’abolition définitive de l’esclavage en France, via le décret d’abolition signé le 27 avril 1848 par le gouvernement provisoire de la deuxième République.

En ouverture de la cérémonie et comme son prédécesseur Laurent Monbrun l’an dernier, la sous-préfète de l’arrondissement de Saint-Dié-des-Vosges Sylvie Siffermann a énoncé quelques-uns des articles de ce décret capital. Notamment l’article 1er, qui stipule que « L’esclavage sera entièrement aboli dans toutes les colonies et possessions française, deux mois après la promulgation du présent décret dans chacune d’elles. A partir de la promulgation du présent décret dans les colonies, tout châtiment corporel, toute vente de personnes non libres, seront interdits. »

Après le dépôt d’une gerbe de fleurs par le premier adjoint Bruno Toussaint, la sous-préfète et les conseillers départementaux Caroline Privat-Mattioni et William Mathis, l’assemblée a observé une minute de silence puis La Marseillaise est venue apporter une conclusion à cette cérémonie annuelle.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.