Search
jeudi 16 août 2018
  • :
  • :

L’amicale des Donneurs de Sang bénévoles garde encore l’espoir qu’un médecin soit trouvé pour sauver le site déodatien de l’Etablissement Français du Sang

image_pdfimage_print
Donneurs_Sang_Bénévoles_Fermeture_Site_EFS

Une équipe de tournage de France 5 s’est rendue ce vendredi après-midi dans les locaux du site de l’EFS de Saint-Dié-des-Vosges, plus que jamais menacé de fermeture.

Comme nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises, si aucun médecin de prélèvement n’est trouvé d’ici le 1er juillet prochain, date à laquelle le Docteur Maryse Wagner partira à la retraite, le site de Saint-Dié-des-Vosges de l’Etablissement Français du Sang fermera ses portes aux donneurs de sang et de plasma (voir nos précédents articles à ce sujet ici, ici et ici).

Une éventuelle fermeture qui se précise de plus en plus chaque jour… et contre laquelle l’amicale locale des Donneurs de Sang bénévoles se mobilise depuis maintenant des mois. Depuis le 19 janvier très exactement, lorsqu’une annonce a été publiée sur Facebook en vue de trouver un(e) successeur(e) au Docteur Wagner. Une annonce qui a été vue 26 566 fois, suscitée 661 réactions et partagées à 425 reprises sur le réseau social à ce jour. Mais en 5 mois, seuls 3 candidats potentiels se sont présentés… dont un vétérinaire. Cependant, aucune de ces maigres candidatures n’a été retenue.

A maintenant 5 semaines de la date butoir, l’avenir du site de prélèvement déodatien s’est donc assombri. Pour autant, cela ne décourage par Chantal Schmoderer et Sylvain Zanetti, respectivement présidente et vice-président de l’amicale locale des Donneurs de Sang bénévoles, qui gardent toujours espoir. « Si on baissait les bras, on ne serait pas là aujourd’hui. On se bat pour le site mais aussi pour le personnel » insistent-ils ce vendredi après-midi, quelques minutes avant que Sylvain Zanetti ne soit interviewé sur ce sujet par France 5 pour une émission qui sera diffusée ces prochains jours. Car depuis la parution d’un article dans Le Parisien, le 7 mai dernier, la presse et les médias nationaux se sont penchés sur cette fermeture désormais annoncée : Le Figaro, Europe 1, RTL, M6, TF1 et maintenant France 5. Un écho national qui n’a, pour le moment, toutefois pas changé la donné.

Si les locaux de l’EFS de Saint-Dié-des-Vosges venaient à fermer définitivement leurs portes au début de l’été, alors des collectes mobiles mensuelles seront mises en place, le 1er lundi de chaque mois à la salle Carbonnar, de 9h à 13h et de 15h30 à 19h30. Les dates des 2 premières collectes étant d’ores et déjà programmées aux lundis 23 juillet et 20 août.

« De connaître à l’avance les dates nous permet d’anticiper la suite si le site vient effectivement à fermer. Car implicitement, ce sera à nous Donneurs de Sang bénévoles d’organiser les collectes, comme c’est le cas partout ailleurs en France où des collectes mobiles ont été mises en place. Il nous faudra donc une quinzaine de personnes mobilisées à chaque fois, sachant que nous sommes actuellement une petite dizaine de bénévoles actifs. L’enjeu sera surtout de ne pas perdre trop de donneurs de sang, car il ne sera de toute façon plus possible de prélever du plasma lors des collectes mobiles » précisent Chantal Schmoderer et Sylvain Zanetti, selon qui « ce serait vraiment dommage que le site ferme car il fonctionne bien. Mais tout n’est pas négatif, car l’affichage en ville pour indiquer les collectes mobiles permettra de donner une visibilité au Don du Sang à Saint-Dié-des-Vosges. Ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle. »

A savoir enfin qu’en 2017, 4100 dons, parmi lesquels 1500 dons de plasma, ont été recensés sur le site déodatien de l’Etablissement Français du Sang.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.