Search
jeudi 16 août 2018
  • :
  • :

Toujours menacé de fermeture, le CIO de Saint-Dié-des-Vosges a organisé des portes-ouvertes

image_pdfimage_print

Portes-Ouvertes_CIO_SDDV (2)

Au début du mois d’avril, le ministère de l’Education Nationale a fait l’annonce aux organisations syndicales du projet de fermeture de l’ensemble des 390 CIO – Centre d’Information et d’Orientation – de France et du rattachement des psychologues de l’Education Nationale auprès d’établissements scolaires.

Suite à cette double annonce, les 13 personnels du CIO de Saint-Dié-des-Vosges, comme bien d’autres à travers le pays, ont décidé de se mobiliser dès l’annonce de cette fermeture généralisée. En affichant des banderoles sur la façade de leurs locaux de la rue du 10ème BCP, sur lesquelles on peut y lire « CIO – Silence on ferme » ou « CIO en danger », mais aussi en organisant une opération de portes-ouvertes en simultané avec les 18 autres CIO de l’Académie Nancy-Metz.

Une opération ponctuelle qui s’est déroulée lundi après-midi, lors de laquelle des partenaires la structure, les enseignants, les parents d’élèves et l’adjointe aux Affaires scolaires Marie-José Loudig ont pu aller à la rencontre des professionnels de l’orientation, qui interviennent à Saint-Dié-des-Vosges, mais aussi à Gérardmer, Rambervillers ou la vallée du Rabodeau… « Nous avons organisé ces portes-ouvertes pour expliquer nos différentes actions et nos domaines d’intervention. Cette décision de fermer les CIO fragilise encore davantage les services publics de proximité, bien qu’aujourd’hui le ministère de l’Education ne souhaiterait plus fermer tous les établissements. Il serait plutôt question désormais de conserver un CIO par département. Celui de Saint-Dié-des-Vosges est donc toujours menacé à plus ou moins long terme, mais nos locaux seront bel et bien ouverts à la prochaine rentrée de septembre » explique Anne-Lise Huguenot-Noël, directrice du CIO déodatien.

Cette dernière de souligner ensuite le rôle des CIO, « qui consiste à la fois de favoriser l’information sur les études, les formations professionnelles, les qualifications et les professions; de conseiller individuellement; d’observer, d’analyser des transformations locales du système éducatif et des évolutions du marché du travail; de produire des documents de synthèse à destination des équipes éducatives ou des élèves; d’animer des échanges et des réflexions entre les partenaires du système éducatif, les parents, les jeunes, les décideurs locaux et les responsables économiques; de lutter contre le décrochage… En somme, nos missions sont multiples et se tournent vers divers publics, et non seulement vers les élèves du secondaire. »

Affaire à suivre donc pour l’avenir du CIO de Saint-Dié-des-Vosges…

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.