Search
samedi 22 sept 2018
  • :
  • :

Vosges – Soigner les petits maux de l’été avec les conseils du Lieutenant Yvan ERTZBISCHOFF

image_pdfimage_print
Sdis

(Crédit photographique Conseil Départemental des Vosges)

Les vacances sont là, et avec elles les petits bobos de l’été. Pas de panique, à la Schlucht par exemple, l’équipe du SDIS, Service Départemental d’Incendie et de Secours des Vosges, est fidèle au poste et veille au bien-être des vacanciers. Voici les premiers conseils du Lieutenant Yvan ERTZBISCHOFF, chef de centre de Gérardmer.

– Sur le massif vosgien, pour quels petits maux de l’été êtes-vous  le plus souvent sollicité ?
Ils sont très divers : coups de soleil, maux de tête, plaies, entorses, brûlures, piqûres d’insectes…
– Comment soigner les coups de soleil ou brûlures ?
La première des choses est la prévention, surtout concernant les personnes fragiles comme les enfants ou les personnes âgées. Il faut impérativement utiliser de la crème protectrice avec un fort indice, ne pas s’exposer longtemps et se protéger avec des vêtements. Le chapeau est obligatoire et il convient de boire souvent.
– Que faire en cas de coup de chaleur, de déshydratation ?
Encore une fois mieux vaut prévenir que guérir ! Ne pas hésiter à encourager les enfants et les personnes âgées à boire de l’eau.
– Et pour les petites plaies, comme les égratignures, ampoules, écorchures, ou encore les échardes ?
Il faut désinfecter les plaies avec un antiseptique adapté que l’on peut trouver en pharmacie. Si la plaie est importante, il convient de consulter un médecin ou se rendre au service des urgences. Pour les échardes, on peut essayer de les retirer avec une pince à épiler. Préventivement, ne pas oublier d’être à jour avec la vaccination antitétanique. Il est utile de le vérifier avant son départ en vacances auprès de son médecin traitant.
– Si l’on souffre de petits traumatismes de type bosses, foulures par exemple ?
La première des choses sera de mettre une poche de froid pour éviter le gonflement. Attention, il ne faut pas appliquer de glaçons directement sur la peau. Si l’œdème persiste, il faudra consulter un médecin.
– Peut-on intervenir soi-même en cas de corps étranger dans l’œil ?
Non, surtout ne pas retirer le corps étranger. Mieux vaut contacter le SAMU (15).
– Les piqûres sont légions à cette période de l’année. Certaines personnes y sont allergiques…
Oui, il y a de bons gestes à adopter en cas de piqûre d’insecte, et notamment en cas de piqûre d’abeille ou de guêpe. Le premier réflexe est d’enlever le dard le cas échéant, puis de neutraliser le venin avec une pompe à venin si l’on en possède une, et ensuite approcher la piqûre d’une source de chaleur, comme la flamme d’un briquet, sans entrer en contact avec la peau. Après, vous pouvez désinfecter la piqûre pour réduire l’inflammation, avec du vinaigre de cidre ou du citron. Pour diminuer le gonflement, la douleur et les sensations de démangeaison, vous pouvez appliquer un glaçon.
– Que doit contenir la trousse à pharmacie familiale des vacances ?
Un antiseptique, une crème solaire à fort indice de protection au minimum. Et surtout ne pas oublier ses traitements habituels et ordonnances en cas de rupture de médicaments. Bonnes vacances !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.