Search
lundi 19 nov 2018
  • :
  • :

Vosges – Taxe d’habitation et campagne de dénigrement des maires : « trop, c’est trop ! » pour Daniel Gremillet

image_pdfimage_print

daniel_gremillet

Depuis plusieurs jours, la campagne #BalanceTonMaire, et des tweets dénonçant la hausse de la taxe d’habitation dans certaines communes, fleurissent sur les réseaux sociaux. Pour Daniel GREMILLET, Sénateur des Vosges, c’est la goutte d’eau de trop dans un vase déjà bien plein …

« Cette campagne de dénigrement des maires, d’une rare violence, est proprement abjecte, et ce, alors que les tragiques événements des dernières heures dans l’Aude rappellent l’importance du rôle joué par les élus locaux et leur engagement à toute épreuve » a réagi Daniel GREMILLET.

Et il poursuit : « Au cours des dernières années, les collectivités territoriales ont dû faire face à un désengagement croissant de l’Etat et à une baisse sans précédent de leurs dotations. Et maintenant, elles doivent faire face à la suppression de la taxe d’habitation, qui constituait jusqu’alors un levier fiscal déterminant ».

« Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de faire confiance en nos élus locaux et en leur capacité à prendre les bonnes décisions, toujours dans l’intérêt de leurs habitants, y compris en matière d’impôt, j’en suis convaincu » estime l’élu vosgien.

« Par ailleurs, il y a urgence à travailler à une vraie réforme de la fiscalité locale, plus juste et qui préservera les ressources des collectivités territoriales, en particulier celles des communes, mais également le lien direct entre le citoyen et sa commune ».

Le sénateur interpellera le Gouvernement en ce sens, avec ses collègues, lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2019 qui interviendra au Sénat dès la fin du mois d’octobre.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.