Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

Le Centenaire de la Grande Guerre commémoré lors de la Journée Défense et Citoyenneté déodatienne

image_pdfimage_print

Journée_Défense_Citoyenneté (3)

La Journée Défense et Citoyenneté – JDC – a été instaurée en France par la loi du 28 octobre 1997. Mis en oeuvre par la Direction du Service National et de la Jeunesse – DSNJ – elle est la seule rencontre obligatoire de l’ensemble d’une classe d’âge avec l’armée française. Ce qui représente quelques 780 000 jeunes chaque année.

Anciennement appelée Journée d’appel de préparation à la défense – JAPD – cette journée a pour vocation première d’expliquer à de jeunes citoyens français la légitimité de la défense nationale, et ce tout en les sensibilisant aux possibilités de volontariat et d’engagement qui leur sont proposées.

Le déroulé d’une JDC est le suivant : 3 modules dits « Défense » puis 2 modules dits « Citoyenneté » sont présentés par des militaires aux jeunes participants, qui prennent ensuite part à des tests de maîtrise de la langue française. Des tests qui participent au dépistage des jeunes en difficulté de lecture et d’écriture. Outre promouvoir les différentes formes d’engagement, au service de l’armée ou plus globalement de la société française, la JDC est également l’occasion de détecter des jeunes en situation de décrochage.

C’est précisément dans ce cadre que l’antenne locale de la Mission Locale a signé ce jeudi matin une convention avec la DSNJ et la Ville de Saint-Dié-des-Vosges à la Tour de la Liberté, où s’est déroulée la première partie de la première JDC déodatienne. Ponctuelle, cette JDC en terres déodatiennes était organisée à l’occasion des commémorations du Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918. Autour du thème « Les Vosges au coeur de la Grande Guerre », la cinquantaine de jeunes participants originaires de la Déodatie ont tout d’abord assisté aux 5 modules sus-cités, avant de prendre la direction du Ban-de-Sapt pour y visiter la nécropole nationale de la Fontenelle avec l’Office Nationale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre – ONACVG – et 2 conférenciers.

De retour à Saint-Dié-des-Vosges en fin de journée, ces mêmes jeunes ont reçu leurs certificats de participation à la JDC au Grand Salon de l’Hôtel de Ville. « On souhaitait proposer une journée un peu exceptionnelle, dont la thématique porterait sur l’Armistice de la Grande Guerre. C’est pour cela que nous avons décidé d’organiser une JDC à Saint-Dié-des-Vosges, d’autant plus que très peu des jeunes présents aujourd’hui connaissent le site de la Fontenelle » précise Laurent Gonon, chef du centre du Service National de Nancy. L’un des signataires de la convention, le premier adjoint Bruno Toussaint espère quant à lui que Saint-Dié-des-Vosges accueillera d’autres JDC à l’avenir.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.