Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

L’InSIC est l’un des 6 membres du jeune IMT Grand Est

image_pdfimage_print

Séminaire_IMT_Grand-Est_InSIC (2)

L’Institut Mines Télécom – IMT – Grand Est a été officiellement lancé aujourd’hui, en ce mercredi 7 novembre, lors d’un séminaire qui s’est tenu à l’InSIC de Saint-Dié-Des-Vosges. Soit près de 4 mois après la signature, le 12 juillet dernier, de la convention cadre à la Maison de la Région Grand Est, à Strasbourg.

Concrètement, l’IMT Grand Est est un partenariat entre l’Institut Mines-Télécom et 6 écoles d’ingénieurs de Lorraine et d’Alsace. Respectivement l’InSIC, l’école des Mines, l’école des Télécom et l’ENSG – Ecole Nationale Supérieure de Géologie – de Nancy, l’école Télécom Physique et l’EOST – Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre – de Strasbourg.

Lors de ce séminaire déodatien, 60 personnes issus de ces 6 établissements ont ainsi échangé tout au long de la journée, afin de structurer et développer des synergies territoriales autour de grands objectifs dans les domaines du développement économique, de la recherche et l’innovation, de l’international, de la formation et l’innovation pédagogique. Et par extension réfléchir aux possibles mutualisations qui pourraient être mises en place à l’avenir entre les écoles membres de l’IMT Grand Est, sachant que ce qui a été discuté ce mercredi se traduira en groupes de travail ensuite.

« Par exemple, des activités pédagogiques pourront être mutualisées, tout comme les contacts à l’échelle internationale. Des échanges d’élèves entre les écoles sont également envisagés. C’est donc une réelle plus-value pour chacun des acteurs. Car en étant ensemble, regroupés au sein de la marque « IMT Grand Est », il est possible de faire mieux et plus avec des ressources publiques identiques, ou quasi identiques. Mais bien entendu, cela doit se baser sur une relation de confiance entre ces mêmes acteurs » précise Arnaud Delamézière, directeur de l’InSIC, aux côtés desquels se trouvaient les directeurs et représentants des autres établissements du réseau IMT Grand Est.

Au nombre de 7, les projets de la jeune structure régionale d’ingénierie sont axés autour de 5 thématiques d’actions, à savoir le numérique; les géosciences; l’ingénierie santé; l’interface matériaux et les procédés; la conception innovante et le design. Ces projets sont financés par un plan d’investissement de 1,5 millions d’euros, dont 650 000 euros proviennent de la région Grand Est et plus de 500 000 euros des écoles de l’Université de Lorraine et de l’Université de Strasbourg impliquées.

J.J.

Séminaire_IMT_Grand-Est_InSIC (3)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.