Search
samedi 17 nov 2018
  • :
  • :

La lutte contre les violences faites aux femmes se poursuit à Saint-Dié-des-Vosges Vendredi 23 novembre à la Tour de la Liberté

image_pdfimage_print

Journée_Contre_Violences_Faites_Aux_Femmes

Au cours de l’année 2016 en France, une femme a été tuée tous les 3 jours par son partenaire ou ex-partenaire…

« Nous sommes toujours très mobilisés à l’occasion de cette journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Notre action attire de plus en plus de monde. L’an passé, plus de 150 personnes y avaient participé » souligne l’adjointe aux Affaires Sociales Française Legrand, que l’on retrouvait ce mercredi matin dans les locaux du CCAS, rue d’Amérique, afin de présenter la déclinaison déodatienne de cette journée mondiale. A ses côtés se trouvaient la directrice du CCAS Nathalie Mandra et Lyla Bouteldja, directrice de KAFE/MPES.

Un évènement annuel qui aura lieu le vendredi 23 novembre prochain et qui portera sur le thème « après les violences… se reconstruire ». A Saint-Dié-des-Vosges, la journée s’ouvrira à 9h45 à la Tour de la Liberté, avec le matin un petit-déjeuner thématique sous forme d’ateliers consacrés aux « outils pour aider les femmes victimes de violences à se reconstruire ». Cette même matinée, un petit-déjeuner littéraire sera proposé en partenariat avec la Librairie Le Neuf, en présence de l’auteure Noémie Renard.

Après une pause déjeuner du temps de midi – un buffet sur réservation au tarif modique de 4 euros par personne – une conférence-débat sera donnée à partir de 14h au sein de la salle Carbonnar, intitulée « Quels accompagnements pour les femmes victimes de violences ? » « Après la mise en lumière des intervenants locaux, nous abordons cette année les outils. Il y a une réelle cohérence entre chaque édition, c’est du concret. C’est une belle manière aussi de développer nos partenariats, notamment pour être en mesure de proposer davantage de logements d’urgence, car nous n’en avons qu’un seul à Saint-Dié-des-Vosges. Le CIDFF devrait également assurer des demi-journées de permanence dès janvier » précise Françoise Legrand, tout en ajoutant que « pour vos questions, remarques ou témoignages, l’adresse électronique violencesfaitesauxfemmes@ville-saintdie.fr a été spécialement créée. »

A noter enfin la double projection à l’initiative du club Soroptimist du film « Les Conquérantes » au cinéma l’Excelsior de l’Espace Georges-Sadoul, mardi 27 novembre à 18h et 20h30. Tarif de 6,50 euros par personne – 5 euros pour les adhérents. Renseignements complémentaires et réservations pour la journée du 23 novembre auprès de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, par téléphone au 03-29-56-73-63, ou via l’adresse lbouteldja@ville-saintdie.fr, sachant que le programme complet sera prochainement disponible sur www.saint-die.eu

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.