Search
mercredi 21 nov 2018
  • :
  • :

« Moi(s) sans tabac » : dans le Grand Est, 30,1 % des 15-75 ans fument quotidiennement

image_pdfimage_print
Mois_Sans_Tabac_CHSC (1)

(Photographie d’archives)

La 3ème édition de la campagne « Moi(s) sans tabac » vient de débuter et continuera tout au long du mois de novembre. Avec 160 000 inscrits en 2017, dont 12 200 dans le Grand Est, ce rendez-vous désormais inscrit dans l’agenda des Français, débute comme tous les grands défis par une phase préparatoire. Dès le mois d’octobre, Santé Publique France, l’Agence Régionale de Santé Grand Est et l’Assurance Maladie déploient un important dispositif pour inciter les fumeurs à se préparer et à participer au défi.

Le tabac est responsable chaque année, de plus de 73 000 décès et représente la première cause de mortalité évitable, sans compter les très nombreuses pathologies lourdes induites. La région Grand Est compte une des proportions de fumeurs quotidiens les plus importantes de France métropolitaine : 30,1 % des 15-75 ans fument quotidiennement. Mais parmi eux, 55 % déclarent avoir envie d’arrêter.

MoisSansTabac, ça marche !

Selon les données du Baromètre santé 2017, 380 000 fumeurs quotidiens ont fait une tentative d’arrêt en lien avec la 1ère édition de #MoisSansTabac. Environ 20% d’entre eux étaient toujours abstinents 6 mois plus tard, soit près de 80 000 ex-fumeurs. La prévalence du tabagisme quotidien en région Grand Est est de 30.1%. Elle est supérieure à la prévalence nationale (27%) et représente un potentiel non négligeable de futurs candidats au défi #MoisSansTabac.

Arrêter de fumer, une décision qui se prépare

La tentative d’arrêt est jonchée d’épreuves et surtout de victoires. Bien s’y préparer permet d’augmenter ses chances de succès. Au niveau national, Santé publique France lance du 1er octobre au 2 novembre, une campagne sur les chaines hertziennes et la TNT pour aider les fumeurs à réussir leur tentative d’arrêt. Cinq films permettront à toutes celles et ceux qui veulent arrêter de fumer de se projeter aux étapes-clés de leur tentative d’arrêt, de se représenter l’état d’esprit dans lequel on est après 1, 8, 15, 22 et 30 jours sans tabac et de découvrir les bénéfices retirés à chaque cap passé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.