Search
vendredi 20 sept 2019
  • :
  • :

Journées de l’autisme : « des interventions d’une qualité extraordinaire ».

image_pdfimage_print

Christian Iceta est papa d’un petit Imanol – Emmanuel en basque – touché par des troubles envahissants du développement, une pathologie entrant dans le spectre autistique.

Témoignage_Journées_Autisme_01Âgé de 8 ans, le jeune garçon n’a par exemple pas accès au langage explicite et ne dispose pas naturellement d’une motricité globale. Actuellement demi-pensionnaire à la Maison du XXIe siècle, Imanol a intégré l’IME – Institut Médico-Educatif – de cette dernière, où il y suit la méthode ABA – Analyse Appliquée du Comportement – dans la classe Mississipi de Sandra Strumpf. Membre de l’association « Turbulences » depuis peu, Christian Iceta était présent ce matin à l’Espace François-Mitterrand pour les premières Journées de l’Autisme déodatiennes (voir ici). Apportant sur place un soutien logistique, il s’était surtout déplacé afin d’approfondir ses connaissances de l’autisme, « pour trouver le sur-mesure qui conviennent le mieux à nos enfants ».

« Les interventions se déroulant au cours de ces 2 journées sont d’une qualité extraordinaire. Elles permettent de mettre à la disposition du public déodatien des réflexions et des actions sur cette problématique. De plus, cela fait toujours chaud au coeur de se retrouver avec d’autres parents, dans une certaine humanité » assure le Déodatien, pour qui cette première expérience est à renouveler dans le futur. Quant à la méthode ABA, qui était le sujet de l’une des interventions de l’après-midi, Christian Iceta se montre plus nuancé. « J’émets des réserves sur cette méthode, notamment sur sa philosophie, car je lui trouve un côté pavlovien. Mais je ne la rejette pas pour autant en bloc, car il n’est pas question pour moi de nier les progrès réalisés par Imanol grâce à ABA ».

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.