Search
dimanche 15 sept 2019
  • :
  • :

Stéphane Brogniart s’est lancé un nouveau défi… et pas des moindres !

image_pdfimage_print

Stéphane Brogniart est un sportif de haut niveau qu’on ne présente plus en Déodatie… et bien au-delà.

L’ultra-trailer affiche entre autres à son palmarès une première place à l’Infernal Trail, une seconde place à l’Ultra Trail des Hauts Plateaux de Magadascar ou encore une victoire, l’an passé, sur le parcours de 80 kilomètres du Trail de la Vallée des Lacs de Gérardmer. Bref, le Salixien n’a plus rien à prouver dans sa discipline, et à l’aube de ses 40 ans, il s’est lancé un nouveau défi. Et pas n’importe lequel. Les 24 et 25 juin prochains, il traversera les Vosges en courant, en partant d’Abreschviller le vendredi pour arriver à Belfort le lendemain. Entre temps, il aura parcouru 210 kilomètres et gravi 7700 mètres de dénivelé à travers les Crêtes. Une distance et un dénivelé que le sportif compte avaler d’une seule traite, en 28 heures dans le meilleur des cas et en 34 heures dans le pire des scénarios, sachant que cette épopée sera ponctuée de points d’étapes avec des animations.

« C’est une traversée symbolique. J’ai pour ambition d’établir un record sur mes terres d’origines. Ce défi personnel, j’ai envie de le partager avec d’autres, car j’ai volontairement choisi ce parcours pour ne pas avoir un trop grand nombre de kilomètres, qui aurait pu limiter les futures candidats à ce périple » a t-il assuré mardi dernier, lorsqu’il présenta son ambitieux projet à la salle des fêtes de Saulcy-sur-Meurthe. Une présentation au cours de laquelle il ne manqua pas de remercier ses nombreux soutiens et sponsors. Pour cette aventure, Stéphane Brogniart ne sera pas totalement seul, puisqu’il sera accompagné d’une équipe de 5 personnes assurant l’assistance logistique, le ravitaillement, la communication et la production d’image. Il invite également celles et ceux le désirant à venir courir à ses côtés durant sa traversée, qui sera relayée en direct sur les réseaux sociaux et couverte par différents médias. De plus, plusieurs types de vidéos seront réalisées autour de l’événement, dont un documentaire de 52 minutes avec « Alabama Productions ». A travers cette initiative, et au-delà de l’intérêt sportif personnel, l’ultra-trailer souhaite fédérer autour de lui, afin de promouvoir le massif des Vosges, de le valoriser et d’en montrer toute sa richesse, et ce à l’échelle européenne.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.