Search
samedi 24 août 2019
  • :
  • :

Un partenariat pour contribuer au mieux vivre ensemble.

image_pdfimage_print

Signature_FACE_TRANSDEV_05

La Fondation Agir Contre l’Exclusion – ou FACE – a été créée au cours de l’année 1993 par 13 groupes économiques français, réunis à l’initiative de Martine Aubry.

Son objectif initial reste à ce jour inchangé, puisqu’il est de mobiliser les entreprises afin de favoriser l’innovation sociale et d’apporter un soutien actif à des initiatives locales de lutte contre les exclusions. Née il y a maintenant 3 ans, la déclinaison vosgienne de FACE rassemble déjà une centaine d’entreprises, qui se mobilisent au quotidien pour contribuer au mieux vivre ensemble. Depuis ce mardi matin, ce réseau compte désormais parmi ses membres Transdev, la pharmacie Bruelle et C-Detect. Car c’est en ce premier jour d’été qu’ont été signées les conventions entérinant la collaboration entre les 4 nouveaux associés. Pour l’officialisation de ce partenariat synonyme d’une plus forte implication de FACE sur le territoire de la Déodatie, les représentants des différentes parties impliquées, de même que le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, l’adjoint au Développement économique Vincent Benoit et le conseiller municipal Johann Ruh s’étaient réunis du côté de la rue Sébastien Lehr, dans les locaux déodatiens de la multinationale française qu’est Transdev. Sur le site de Saint-Dié-des-Vosges, cette dernière emploie 36 personnes pour assurer les lignes interurbaines, 12 salariés pour l’exploitation du réseau Déo’Bus, 4 pour effectuer la maintenance et 2 pour gérer la partie administrative.

Le but de ce quadruple partenariat est d’accompagner des personnes se trouvant en situation de précarité voire d’exclusion. Ceci afin de leur remettre « le pied à l’étrier » et de les amener vers le retour à l’emploi, sachant que celles et ceux travaillant à temps partiel sont aussi concernés. Concrètement, cela se traduira par des formations et des contrats de travail. « Dans le contexte actuel, FACE porte des valeurs auxquelles Transdev souhaite s’associer » explique Laurent Geyller, directeur chez Transdev pour le Grand-Est, selon qui « FACE Vosges est force d’innovation sociale, apportant depuis 3 ans des solutions innovantes et complémentaires aux pouvoirs publics, et ce sans toutefois s’y substituer ». Pour David Valence, « c’est le début officiel d’une grande aventure que nous vivons aujourd’hui, qui va renforcer la présence de FACE sur notre territoire. FACE est l’un des représentants de la lutte contre l’exclusion et l’un des symboles d’une action sociale moderne, telle que l’on peut l’imaginer aujourd’hui ». « Notre territoire se trouve actuellement dans une situation difficile, mais c’est un territoire dont la volonté d’avancer est formidable. Ce partenariat répond à un double souci, d’altruisme et de faire fonctionner l’éco-système économique du bassin déodatien » poursuit le premier magistrat, avant de prendre place à la table des signataires.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.