Search
jeudi 17 oct 2019
  • :
  • :

Les ruches sont de retour à Saint-Dié-des-Vosges !

image_pdfimage_print

J'adopte_une_Ruche_en_Déodatie_02

L’opération « J’adopte une ruche en Déodatie » avait été initiée l’an passé par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, le Pays de la Déodatie et Jean-Louis Perrotey, apiculteur déodatien amateur.

Dans ce cadre, 2 ruches avaient été installées au sommet de la Tour de la Liberté. Après avoir butiné durant tout l’été les jachères fleuries du parc Jean-Mansuy spécialement semées pour l’occasion, ses pensionnaires ont produit une quarantaine de pots de miel. Autant tournée vers les enfants que les adultes, cette opération de sensibilisation à la biodiversité a été reconduite cette année. Mais cette fois-ci, un total de 10 ruches ont élu domicile à divers endroits de la ville, soit 8 de plus que l’an passé. Aux 2 ruches de la Tour de la Liberté, qui ont récemment fait leur retour sur la terrasse du monument déodatien, sont ainsi venues s’ajouter 2 ruches à Gratin et 4 dans le parc de la médiathèque Victor-Hugo, où a été symboliquement inauguré le retour de « J’adopte une ruche en Déodatie » ce jeudi après-midi.

Une inauguration pour laquelle étaient réunis des représentants des principaux porteurs de ce projet intégré à l’« Année Verte », parmi lesquels le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, les adjoints à la Culture Claude Kiener, aux Affaires scolaires Dominique Chobaut et au Développement durable Marc Frison-Roche, Guy Drocchi et Philippe Georgel, respectivement président et vice-président du Pays de la Déodatie, Mathilde Vincent, chargée de développement à la biodiversité auprès du Pays, et Jean-Louis Perrotey. Etaient également présents un représentant de GRDF, partenaire de l’opération via le financement des 1600 euros nécessaires à l’achat des ruches, de même que les classes de CP et CE1 de l’école élémentaire Jacques-Prévert de Saint-Roch ainsi que de grande section de maternelle de l’école Claire-Goll du quartier Kellermann. « « J’adopte une ruche en Déodatie » est un beau partenariat mené en faveur de la biodiversité, auquel se sont cette année associés 109 parrains, ce qui permettra de financer l’entretien des ruches et la récolte du miel » explique le premier magistrat, quelques minutes avant que soit planté un arbre à miel par les jeunes écoliers déodatiens, arbre qui permettra aux nouvelles résidentes du parc de la médiathèque de produire leur précieux nectar.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.