Search
dimanche 20 oct 2019
  • :
  • :

Un second adulte-relais intervient désormais à l’Orme et Saint-Roch.

image_pdfimage_print

Adulte_Relais_Hulya_Kartal_01

Estimant que les quartiers identifiés comme Politique de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges souffraient d’un déficit d’adultes relais, « ces médiateurs sociaux qui veillent à assurer le lien social, à dialoguer, informer, épauler ou encore désamorcer d’éventuelles tensions » selon les mots du maire David Valence, la Municipalité avait fait la demande auprès du préfet des Vosges de l’époque, Gilbert Payet, afin que soient créés 2 postes de ce type.

Ce projet fut validé et resta d’actualité après l’arrivée de Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, l’actuel préfet du département. Concrètement, ces 2 emplois sont intégralement financés par l’Etat, au titre de la Politique de la Ville. Premier adulte-relais recruté, Jérôme Fonderflick a commencé à intervenir sur les quartiers de l’Orme et Saint-Roch à l’automne dernier. Depuis le 17 mai, il forme un binôme d’adultes-relais avec Hulya Kartal. Âgée de 47 ans, cette mère de famille de 2 filles a grandi à Rochesson, pour ensuite vivre en Région Parisienne, du côté de Rosny-sous-Bois et Dugny, où elle a principalement travaillé autour du Français « langue étrangère ». De retour dans les Vosges, elle a notamment exercé pour le compte du GRETA, toujours dans cet univers de la langue. Après avoir résidé à Gérardmer, elle s’est installée à Saint-Dié-des-Vosges pour des raisons familiales.

« Il s’agissait de permettre un accès au train pour mes filles » précise-t-elle ce jeudi après-midi, entourée de son binôme, du premier magistrat, de l’adjointe aux Affaires sociales Françoise Legrand, du conseiller municipal délégué à la Politique de la Ville Johann Ruh et de Dominique Dine, déléguée du préfet à la Politique de la Ville. Aujourd’hui, Hulya Kartal est domiciliée à l’Orme. C’est son amour pour la communication et le lien avec la population du quartier qui l’a conduit à candidater pour ce second poste d’adulte-relais. Conseiller, épauler, soutenir, faire remonter les problématiques… « La profession est complexe mais tellement valorisante. Elle permet de mettre en pratique tellement de compétences » insistent de concert Jérôme et Hulya, 2 visages désormais indissociables à l’Orme et Saint-Roch. A retenir enfin que des permanences sont assurées chaque jeudi, de 9h à 18h à la maison de services au public de la rue Ohl des Marais. Téléphone : 07-87-94-17-52.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.