Search
mercredi 16 oct 2019
  • :
  • :

Un atelier d’art au service de la Paix et la Liberté.

image_pdfimage_print

Arts_en_Fête_Sabot_et_Plume_07

Clémence de Villecourt de l’association « Le Sabot et la Plume » est de retour en Déodatie, le temps d’une furtive halte de quelques jours à Saint-Dié-des-Vosges.

Le principal but de sa nouvelle venue est l’exposition d’une trentaine des pages illustrées recto-verso, portant d’une part sur la Première Guerre mondiale et d’autre part sur les moyens pour développer et cultiver la Paix de l’autre. Réalisées par des élèves d’écoles primaires, collèges et lycées de toute la France, ces panneaux en parchemins de lin sont à découvrir jusqu’à samedi au premier étage de la Tour de la Liberté, un lieu on ne peut plus symbolique compte tenu du thème de cette exposition gratuite et ouverte à tous.

Ce mercredi en milieu d’après-midi, c’est au pied de l’imposant monument du parc Jean-Mansuy que l’on retrouvait Clémence de Villecourt, accompagnée de l’adjointe à la Culture Claude Kiener ainsi que des artistes Rachid Rafik et Alexandre Mustreata. Sur sollicitation de l’« écrivaine voyageuse », comme Clémence de Villecourt aime parfois se définir, ces 2 artistes respectivement originaires du Maroc et de Moldavie étaient invités à s’exprimer sur le thème de la Liberté et sur celui de la Paix, en illustrant une partie du recto et du verso d’une grande page blanche elle aussi faite de parchemin de lin.

Une partie seulement, car cet atelier d’art se voulait ouvert à toutes et à tous. De fait, de nombreux passants, qu’ils soient Déodatiens ou touristes français et étrangers, y sont allés de leur inspiration pour symboliser ces 2 thématiques chères à Clémence de Villecourt… et ainsi contribuer à écrire une nouvelle page de ce beau projet. Des passants qui avaient également la possibilité de compléter un grand tableau aussi éphémère que spontané. A peine terminé, ce panneau doublement illustré est allé rejoindre ceux déjà exposés quelques mètres plus haut. Puis, aux alentours de 17h et une fois les crayons rangés, des balades en calèches sont venus faire le bonheur des plus petits. Et avant de repartir vers de nouvelles aventures, Clémence de Villecourt animera à 21h ce soir une veillée contée consacrée à l’animal du cheval, toujours au pied de la Tour de la Liberté et qui amènera ses participants à se demander en quoi le cheval peut évoquer l’essentiel.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.