Search
samedi 14 déc 2019
  • :
  • :

L’usine Claude&Duval de Le Corbusier vue par des élèves déodatiens.

image_pdfimage_print

Concours_Fondation_Le_Corbusier_06

A l’occasion de la première édition des Journées Nationales de l’Architecture, la fondation Le Corbusier a lancé un concours national de dessin.

Du 14 octobre au 30 novembre, petits et grands sont invités à dessiner l’un des 17 sites figurant dans la série classée au patrimoine de l’UNESCO. Et d’ainsi porter un regard personnel sur l’oeuvre architecturale de Le Corbusier. De nombreux lots sont à gagner, comme des miniatures de la collection Le Corbusier éditées par Cassina, un nuancier de la Polychromie architecturale édité par Les Couleurs Suisse, des maquettes en Lego de la Villa Savoye, des visites des 17 sites, des livres… les lauréats seront récompensés dans le courant du mois décembre, par un jury constitué de dessinateurs, d’architectes et de professionnels du patrimoine.

L’usine Claude&Duval de Saint-Dié-des-Vosges faisant partie de la liste des 17 sites inscrits l’été dernier au Patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est donc tout naturellement que des élèves de la ville ont sorti les crayons, les feutres, les ciseaux et les feuilles de papier afin de représenter à leur manière l’usine de l’avenue de Robache, le seul bâtiment industriel conçu par l’architecte suisse. Sous l’impulsion de Jennifer Fangille et Karine Laine du musée Pierre-Noël, 4 classes déodatiennes ont participé à ce concours national : la classe de 6ème 1 de Sainte-Marie avec le professeur d’Arts Plastiques Virgile Stiedel, la classe de CM2 de Marie Marchal à Gaston-Colnat, la classe de CE2 de Sarah Darque à Notre-Dame de la Providence et la classe de CE1/CE2 de Nadine Xeuxet à Paul-Elbel. Avant de réaliser les dessins, chacune de ces classes a tout d’abord effectué une visite guidée de la collection Le Corbusier du musée Pierre-Noël, pour se rendre également devant l’usine Claude&Duval. Une fois terminés, les dessins seront scannés puis envoyés à la Fondation Le Corbusier. Ils seront ensuite exposés au sein du musée déodatien, au mois de janvier prochain.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.