Search
mardi 17 sept 2019
  • :
  • :

Vosges– L’ambassadeur de France Gilles Curien nous a quittés. Il avait 94 ans.

image_pdfimage_print

Une éminente figure de Cornimont s’en est allée avec le décès de Gilles Curien, survenu à l’âge de 94 ans, le 8 février 2017. Né à Cornimont, le 26 février 1922, Gilles Curien était un diplomate français, élevé au grade d’ambassadeur de France.

01Gilles Curien est né d’un père receveur municipal, Robert Curien, et d’une mère institutrice, Berthe Girot. Après le Lycée d’Épinal, puis le collège de Remiremont, il a obtenu une licence en droit puis le diplôme de l’École libre des sciences politiques. Gilles Curien est le frère d’Hubert Curien (1924-2005).

Marié en 1950 à Sophie Périer (1929-1985), il a eu quatre enfants : Grégoire, Virginie, Vincent et Pauline, et neuf petits-enfants. Il a épousé en secondes noces Françoise Beesau, née Chavannes.

Entré en 1946 au ministère des Affaires étrangères, il a occupé des postes successifs à Rome (1948-1955), à Bonn (1955-1959) et à Washington (1959-1962). Il a ensuite été l’adjoint de Maurice Couve de Murville (ministre des Affaires étrangères) puis d’Yvon Bourges (secrétaire d’État aux Affaires étrangères, chargé de la coopération), avant d’être nommé ambassadeur de France à Brazzaville (Congo), de 1968 à 1970. De 1970 à 1974, il devient directeur du service des affaires scientifiques au Quai d’Orsay et, de 1974 à 1975, directeur du personnel.

Ambassadeur de France à Berne (Suisse) de 1979 à 1982, il est nommé représentant de la France auprès de la Conférence pour la coopération et la sécurité en Europe (CSCE), à Madrid, en 1982-1983. Il devient ambassadeur représentant permanent de la France auprès de l’OTAN à Bruxelles de 1984 à 1987, puis est élevé à la dignité d’Ambassadeur de France (1987). Il passe ensuite à Vienne, comme chef de la délégation française à la réunion de la CSCE (1987-1989). Il termine sa carrière comme chargé de mission aux États-Unis sur la sécurité nucléaire (1991).

Ses obsèques seront célébrées mercredi 15 février 2017 à 15 heures 00 en l’église de Cornimont.

Source : Wikipédia.

L’avis de décès.

CORNIMONT

Grégoire, Virginie, Vincent et Pauline ;
Ses enfants ;
Sa belle-fille et ses gendres ;
Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants ;
Ainsi que l’ensemble de sa famille ;
Ses proches et amis, notamment Valérie ;

Ont la tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Gilles CURIEN

Ambassadeur de France,
Commandeur de l’ordre de la Légion d’Honneur,
Grand Officier de l’ordre national du Mérite,
Commandeur de l’ordre du Mérite Agricole,

Survenu le mercredi 8 février 2017, dans sa 95ème année.

La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 15 février 2017
A 15h, en l’église de Cornimont.
Suivie de l’inhumation au cimetière de la commune.

Monsieur Gilles CURIEN repose au funérarium de Cornimont
Où la famille reçoit de 15h à 18h, dimanche 12, lundi 13, et mardi 14 février.

La famille tient à remercier celles et ceux, notamment Catherine,
ainsi que l’équipe médicale de l’hôpital de Remiremont
dont l’attention et les bons soins ont adouci sa fin de vie.

Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur ce site.

Pompes Funèbres MANGEL.
88310 CORNIMONT.
88160 LE THILLOT.
www.mangel-pompes-funebres-cornimont.fr

Le présent avis tient lieu de faire-part.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.