Search
mardi 16 juil 2019
  • :
  • :

8 nouvelles communes du Pays de la Déodatie sont désormais équipées de Défibrillateurs Automatisés Externes.

image_pdfimage_print
DEFIDEO_2017_01

Le « kit DEFIDEO » avec le panneau explicatif, le défibrillateur, son boitier chauffant et le transformateur (boitier alimenté en 12 V).

Porté par le Pays de la Déodatie, en partenariat avec le Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges et différents acteurs, le projet DEFIDEO a été lancé en 2008.

Ce projet d’envergure et novateur poursuit 3 objectifs : équiper un maximum de communes en défibrillateurs automatiques externes; former la population à l’utilisation de cet appareil et aux gestes qui sauvent; communiquer sur les enjeux de la lutte contre l’arrêt cardiaque. Parmi les partenaires associés à cette initiative visant à lutter contre l’arrêt cardiaque sur le territoire du Pays de la Déodatie, on retrouve le Centre Hospitalier Saint-Charles, le SMUR déodatien, le SAMU des Vosges, le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Vosges, la Protection Civile, le secourisme déodatien, la Croix Rouge Française et les collectivités locales s’étant montrées parties prenantes.

DEFIDEO_2017_03

Concrètement, le Pays de la Déodatie passe commande sur demande de ces dernières collectivités, tout en se chargeant de collecter des financement afin de les aider à s’équiper en kits DEFIDEO. Chacun de ces kits contient un Défibrillateur Automatisé Externe Schiller; une paire d’électrodes adulte pré-connectées; un kit de premier secours; un boîtier extérieur chauffé avec alarme; un panneau signalétique; un transformateur; une sacoche rigide; un document de conduite à tenir dans le cadre du suivi des DAE et un document « Guide de suivi ».

DEFIDEO_2017_02

Ce jeudi soir, 8 kits DEFIDEO ont été remis aux communes d’Entre-deux-Eaux, Fraize, Laveline-devant-Bruyères, Lubine, Nompatelize, Pair-et-Grandrupt, Sainte-Marguerite et Wisembach, au cours d’une soirée qui s’est déroulée à la salle Carbonnar en présence du président du Pays de la Déodatie Guy Drocchi, de Pascal Mohr, vice-président en charge du suivi du dossier, d’Anne-Marie Thirion et Jean-Louis Bourdon, respectivement présidente et membre du bureau du Club Coeur et Santé, et de Sylvie Chaumont Vallon, déléguée générale de la fondation CNP Assurance. Représentant un coût total de 16 551 euros, ces kits ont été subventionnés à hauteur de 5600 heures par CNP, la somme restante étant partagée par les 8 communes nouvellement équipées.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.