Search
jeudi 14 nov 2019
  • :
  • :

Le vieux tilleul de la cathédrale labellisé « Arbre remarquable de France ».

image_pdfimage_print

Label_Arbre_Remarquable_de_France_Vieux_Tilleul_06

Le tilleul surplombant la place du Général de Gaulle est le plus âgé des habitants de Saint-Dié-des-Vosges, puisqu’il aurait été planté sur le parvis de la cathédrale au XIVe siècle, vers 1350.

D’une circonférence 5 mètres 30 à un mètre du sol, ce spécimen vieux de plus de 700 ans est aujourd’hui un véritable monument historique vivant, qui a traversé de nombreuses épreuves au cours de sa longue vie. En 1900, il apparaissait déjà comme condamné, tandis qu’à la fin du mois de mai 1917, ses branches s’abattirent dans la rue du Nord. On crut alors à la fin de vie du vieux tilleul, dont il ne restait plus que le tronc garni intérieurement de moellons. Consciente du caractère exceptionnel de cet arbre, la Municipalité a souhaité le protéger et le valoriser. Le parvis de la cathédrale, notamment le périmètre du tilleul, étant un espace très fréquenté par les jeunes Déodatiens, la santé et la survie de l’arbre centenaire étaient mises en péril, en particulier à cause d’un tassement de la terre dû au piétinement, l’asphyxie des racines et une terre pauvres en nutriments… et ce sans compter les différentes agressions, allant de branches cassées à une tentative d’incendie.

L’an passé, une barrière a donc été installée devant le tilleul et des broyats de bois ont été déposés tout autour du vieil arbre. Cette démarche protection représentant un coût de 2273 euros s’est vue complétée par la récente inscription du vieux tilleul à petites feuilles auprès de l’association ARBRES, qui répertorie les arbres remarquables de France. L’imposant Tilia cordata, de son nom scientifique, rejoint ainsi les quelque 450 autres « Arbres remarquables de France » déjà distingués par cette association nationale, après que 5 de ses éminents membres aient statufié en faveur du classement du tilleul déodatien. Ce vendredi matin, la plaque attestant de cette labellisation a été dévoilée par l’adjointe aux Parcs et jardins et à la Culture Claude Kiener, l’adjoint au Développement durable Marc Frison-Roche, l’adjointe au Tourisme Caroline Privat-Mattioni, les conseillers municipaux Pierre Jeannel et Roselyne Froment ainsi que Georges Feterman, président de l’association ARBRES. Une plaque sur laquelle on peut y lire : « L’association ARBRES a attribué, en l’an 2017, le label « Arbre remarquable de France » pour le travail accompli par la municipalité de Saint-Dié-des-Vosges, afin d’entretenir, préserver et sauvegarder le tilleul de la cathédrale place Trimouille ».

« Cet arbre est bien connu de l’association, car nous l’avons déjà photographié à plusieurs reprises. A coup sûr, on a affaire à l’un des plus vieux tilleuls de notre pays » a affirmé ce matin Georges Feterman, alors que Marc Frison-Roche a pour sa part évoqué la future charte déodatienne de l’arbre. « Cette charte, qui sera prochainement présentée, permettra de réglementer différents aspects relatifs aux arbres à Saint-Dié-des-Vosges ».

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.